LES ETATS UNIS DE DEMAIN AVEC OBAMA, LES REFORMES ECONOMIQUES.

LES ETATS UNIS DE DEMAIN AVEC OBAMA, LES REFORMES ECONOMIQUES.

Résumé du document

Les Etats-Unis sont officiellement entrés en récession en décembre 2007. Ce ralentissement de l'activité économique s'explique par la baisse de la demande des ménages qui entraine une baisse de la production et donc une perte d'emplois. Pour compenser la diminution de la demande du secteur privé, l'administration américaine accroit ses dépenses publiques et donc sa dette publique. L'espoir de renouveau qu'incarne Barack Obama se traduit par un plan de relance sensé reconstruire un rêve américain éculé par une crise qui ne cesse de faire couler l'encre. Le sujet de la santé est en effet très controversé aux Etats-Unis puisque c'est la troisième tentative de réforme depuis 1945, les deux premières, l'une sous Truman et l'autre sous Clinton n'ont jamais pu aboutir. On peut alors insister sur plusieurs actions de différents présidents des Etats-Unis, qui ont chacun à leur tour soit essayé, soit passé certaines réformes à propos de la santé.

Sommaire

I) Situation des USA lors de l'élection

II) Réforme économique

III) Réforme sociale

Informations sur la dissertation

nathan
  • Nombre de pages : 6 pages
  • Publié le : 03/04/2011
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 03/04/2011
  • Consulté : 1 fois
  • Format : .docx

Extraits

[...] En effet, le dollar connut son heure de gloire après les accords de Bretton Woods. C'est aujourd'hui encore, malgré la crise, la monnaie la plus échangé sur le marché des devises, soit milliards de $ par jour des réserves des banques centrales du monde sont des dollars car c'est une valeur sûre pour des placements peu risqués. La crise a entraîné la chute de la monnaie américaine pour deux raisons principales. La première est que cette monnaie était surévaluée depuis 2002, étant gonflée par les bulles spéculatives boursières. [...]


[...] En revanche il souhaite supprimer les réductions d'impôt pour les plus riches. Puis il entend lutter contre les saisies immobilières et augmenter le salaire minimum pour accroitre le pouvoir d'achat des citoyens américains. En ce qui concerne l'emploi, Barack Obama souhaite investir 90 milliards de dollars dans un programme de construction et de rénovation des infrastructures autoroutières et ferroviaires, qui pourrait déboucher sur la création de 400000 emplois. Puis il promet d'investir 150 milliards de dollars dans la recherche sur les énergies renouvelables au cours des dix prochaines années. [...]


[...] LES ETATS UNIS DE DEMAIN AVEC OBAMA, LES REFORMES ECONOMIQUES. Jamais depuis 1929 les États-Unis n‘avaient connu une pareille crise économique: crise de l'immobilier consécutive à la crise des subprimes, banqueroutes en série des grandes banques et compagnies d'assurances, faillite du secteur automobile, importante hausse du chômage, déficit budgétaire et endettement record voilà la situation du pays à l'arrivé au pouvoir de Barack Obama. Héritant d'une situation économique particulièrement dégradée, la tâche du nouveau président des Etats-Unis s'annonce difficile. Le sujet que nous allons traiter s'intitule: « les États-Unis de demain avec Barack Obama ». [...]


[...] La bulle immobilière a explosé, les indices ont chuté fortement et les hypothèques n'avaient plus la même valeur, les clients devaient donc rembourser plus pour compenser la perte de valeur de leur demeure, les plus pauvres n'ont pas pu. Les banques avaient donc en leur possession des créances douteuses, elles ne pouvaient donc plus faire de prêts de peur de perdre encore beaucoup d'argent. Donc : pas de crédit pour la consommation des ménages, pas de crédit pour l'investissement. La croissance a été stoppée et la situation économique est désastreuse : - de PIB de chômage) Afin de réagir à cette crise qui frappa le monde entier, le plan Paulson a été mis en place par l'administration Bush. [...]


[...] Cette hausse du chômage a des conséquences directes sur l'économie américaine car elle va entrainer un abaissement des revenus donc une baisse de la demande, ayant pour conséquence une baisse de la production donc une destruction d'emplois. C'est la fameuse spirale de la récession. Cette récession va également avoir des conséquences aggravantes sur le système de couverture santé et sur la dette publique américaine. En effet, au niveau du système de santé la récession va se faire sentir car c'est un système privé, financé et contrôlé par les employeurs. Le nombre de personnes n'ayant pas d'assurance augmente chaque année. En de la population américaine n'est pas assurée. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok