L'Afrique dans la mondialisation : les défis du développement

L'Afrique dans la mondialisation : les défis du développement

Résumé du document

L'Afrique a un faible poids dans la mondialisation : 2% PIB mondial, 3% du commerce mondial, tensions, piraterie maritime, retard des infrastructures portuaires, 4% stock IDE mondial. Il y a un manque d'intégration régionale du continent : il n'y a pas d'organisation économique à l'échelle africaine comme l'ALENA ou l'UE pour les autres continents ce qui rend l'intégration internationale compliquée.

Sommaire

I. La réalité d'une Afrique du mal développement, en marge de la mondialisation. A. Un continent dépendant en marge de la mondialisation B. Un continent du mal développement C. Une Afrique de l'instabilité II. L'Afrique : les dynamiques d'un continent qui s'intègre mais soumis à de nombreux défis A. Les multiples atouts d'un continent attractif B. Les dynamiques croissantes d'intégration du continent africain C. Des défis à relever pour la réussite de l'Afrique

Informations sur le cours

Alix
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 19/11/2018
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 19/11/2018
  • Consulté : 1 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Ces différentes fragilités sont nourries de la forte croissance démographique africaine qui n'est pas sortie de sa transition démographique, même si elle est moins dynamique de nos jours et plus disparate (ralentissement au Maghreb et en Afrique du Sud) ( le maintien d'une très forte croissance démographique mondiale aggravent les fragilités du continent. En Afrique il y avait 1,118 milliards habitants en 2013 pop mondiale) et ce taux va continuer d'augmenter puisque la population africaine devrait atteindre 2,4 milliards en 2050 pop mondiale) notamment à cause de la fécondité des femmes qui est encore élevée = 4,6 enfants par femme. C. [...]


[...] Ces pays ne sont pas tous sans atouts (richesses naturelles en particulier), ni sans croissance mais ne sont pas convertie en développement. Des problèmes par ailleurs spécifiques : enclavement géographique (Mali, Tchad) ou bien les conflits internes. Les populations des classes moyennes urbaines sont en forte croissance et certains Etats s'intègrent de plus en plus dans la mondialisation comme : - les rares Etats à IDH élevé : île Maurice, les Seychelles, les Maldives (grâce au tourisme). - les « lions africains », pays moteurs du développement comme : Algérie, Maroc, Tunisie, Angola, Nigeria, Ghana, Afrique du Sud, cette dernière seule véritable puissance émergente (membre des BRICS, possède 2/3 des FTN africaines, première puissance économique et première bourse du pays). [...]


[...] Déstabilisation du continent aggravée par les conséquences du Printemps arabe en 2011. Le Printemps arabe a souvent eu des conséquences de chaos et a permis l'engouffrement des menaces islamistes terroristes (Boko Haram) et des trafics illicites comme les trafics d'armes (zones grises). L'instabilité des populations Les migrations sont de toutes natures : déplacés, réfugiés, migrations économiques, migrations des élites Brain Drain). Flux africains concernent certes l'Europe (flux Sud-Nord) ou le Moyen- Orient mais ils sont surtout internes à l'Afrique : migrations frontalières et les pays d'Afrique du Maghreb ou du Sahara qui servent d'espace migratoire de transit. [...]


[...] L'Afrique dans la mondialisation : les défis du développement I. La réalité d'une Afrique du mal développement, en marge de la mondialisation. A. Un continent dépendant en marge de la mondialisation Le continent le moins intégré Faible poids dans la mondialisation : PIB mondial du commerce mondial, tensions piraterie maritime, retard des infrastructures portuaires stock IDE mondial Manque d'intégration régionale du continent : il n'y a pas d'organisation économique à l'échelle africaine comme l'ALENA ou l'UE pour les autres continents ce qui rend l'intégration internationale compliqué. [...]


[...] Les multiples atouts d'un continent attractif Un continent riche en matières premières Fort potentiel de ressources premières = eldorado pour les investisseurs ( matières premières stratégiques, énergétiques comme minières, anciennes ou en lien avec nouvelles industries. Comme par exemple les hydrocarbures au Nigeria, le fer en Afrique du Sud, diverses pierres précieuses en Afrique Australe ou même des bois tropicaux d'exportation comme au Gabon réserves monde en terre qui suscite l'intérêt des pays asiatiques, en particulier Chine qui pratique le « land-grabbing ». Richesse et diversité des paysages du désert, et du tourisme animalier avec l'attractivité des safaris comme en Tanzanie. Richesse pour les pays du Maghreb de l'histoire et de la proximité avec l'Europe. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok