La Fontaine, Livre 8, Fable II, Le Savetier et le Financier

La Fontaine, Livre 8, Fable II, Le Savetier et le Financier

Résumé du document

Lecture analytique de la fable "Le Savetier et le Financier" au programme de l'oral du bac de français, complète et simple à comprendre. Elle comprend des citations, des figures de style et des explications ainsi que des interprétations. Ce document parle d'abord de l'opposition entre les deux personnages (le savetier et le financier) puis du comique pour enfin terminer avec la morale de cet apologue.

Sommaire

I) Opposition de deux personnages différents
II) Comique, divertissant
III) Le sens moral

Informations sur la fiche

Marie
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 26/08/2006
  • Langue : français
  • Consulté : 94 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Peut-être que le comportement du savetier est la sagesse suprême, il lui faut le minimum pour vivre. La Fontaine apporte un regard critique sur la société (avec les jours fériés), il se soucie de se qui se passe autour de lui. CONCLUSION : La fable repose essentiellement sur le comique. Il s'agit d'un apologue, La Fontaine veut qu'on réfléchisse. La morale n'est pas exprimée : on peut d'abord penser à l'argent ne fait pas le bonheur mais en y réfléchissant plus on pense à la corruption de l'homme. Ouverture : La Fontaine engagé. [...]


[...] Opposition de deux personnages différents Dans le titre Le Savetier est un artisan modeste. Le financier, lui, est un homme riche qui place beaucoup d'argent Leur métier les place dans deux mondes séparés, ils sont déjà opposés par leur métier. Le savetier est en première position : il a la sympathie de l'auteur et du lecteur, c'est le personnage le plus important. Le fait d'utiliser l'article définit contribue à faire des personnages de la fable des personnages typiques. Dans le récit Opposition dans les deux tempéraments et aussi dans les deux habitations hôtel v.14, logis v.41). [...]


[...] Le financier se plaint : il regrette de ne pas pouvoir acheter le sommeil et cela le rend irritable car il a l'habitude de tout acheter. Il y a un raccourci entre les vers 13 et 14, une ellipse pour donner une rapidité au texte. Ensuite on trouve le présent de narration (accélération). Dans le discours V.15 à 33. Opposition : le savetier est bavard, l'autre laconique. C'est le financier qui dirige la discussion, il pose les questions et le savetier répond. [...]


[...] Il y a un interrogatoire de la part du financier. Le savetier est bavard, on retrouve son côté commerçant, jovial qui donne un effet comique (expressions, langage imagé). II) Comique, divertissant Cette fable est assez théâtrale grâce au discours et à l'opposition des caractères. Il y a du comique de situation, de mots et de caractère. Le comique de mots Il se retrouve dans la façon très imagée de parler de la part du savetier : -v.20-21 : Un jour sur l'autre : il suffit qu'à la fin J'attrape le bout de l'année -v.26 : Le mal est que dans l'an s'entremêlent des jours -v.29 : De quelque nouveau saint charge toujours son prône Je veux vous mettre aujourd'hui sur le trône : ironie v.24 Tantôt plus, tantôt moins : réponse de normand v.22 Chaque jour amène son pain : expression courante avec personnification Le comique de caractère On retrouve du comique de caractère : -Hyperbole v.4 : plus content qu'aucun des sept sages avec un peu d'ironie -V.1 : chantait du matin jusqu'au soir -v.2 c'était merveille de le voir, merveille de l'ouïr -v.34 à 36 : hyperbole appuyant sur la naïveté et la pauvreté du savetier. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok