Ubu Roi, Acte III, scène 2 - Alfred Jarry : A la trappe !

Ubu Roi, Acte III, scène 2 - Alfred Jarry : A la trappe !

Résumé du document

Alfred Jarry, inventeur d'un nouveau théâtre à la fin du 19e siècle fondé sur la parodie et la provocation, remet en question les conventions du théâtre traditionnel dans son drame comique et burlesque Ubu Roi, joué pour la première fois au théâtre de l'œuvre en 1896, tout en proposant sa vision de l'homme dans le monde. Ainsi à la scène 2 de l'acte III, son personnage principal, Père Ubu, après avoir tué le roi de Pologne et l'avoir remplacé sur le trône, commence à exercer le pouvoir.

Sommaire

I. Image du pouvoir incarné par Père Ubu
A. Dénonciation d'une tyrannie : une autocratie des plus brutales
B. Jarry dénonce une tyrannie motivée par la cupidité
C. Tyrannie absurde, surréaliste

II. Comique satirique
A. Les détails comiques
B. Comique de répétition
C. Comique de caractère
D. Comique de langage

III. Présente des difficultés et des ambiguïtés pour la représentation
A. Difficultés d'ordre matériel
B. Quel registre faut-il adopter ?

Informations sur la fiche de lecture

Caroline
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 02/01/2014
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 12/09/2014
  • Consulté : 17 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Dès qu'il est contrarié, on retrouve un mouvement d'honneur trahi par le "merdre". - Tout le monde proteste, on remarque les phrases nominales du chœur tragique, sa tyrannie parait d'autant plus brutale ; en plus, il ne prend même pas en compte leurs remarques. Mère Ubu accentue le caractère arbitraire de son mari car elle utilise l'ironie et déplore le caractère despotique du pouvoir mis en place. Les phrases de Père Ubu sont déclaratives et tombent comme des couperets B. [...]


[...] - Cette scène est tragique car on assiste à l'épuration implacable de groupe de personnes, à la disparition de deux institutions. Ce tragique est souligné par la répétition, et l'accélération de la mise à mort au fur et à mesure de la scène : au début, les nobles étaient tués un par un alors que les autres sont éliminés par groupe. - On peut se demander comment il faut l'interpréter, il faut sans doute éviter le pathos, au contraire il faut voir dans "Horreur . [...]


[...] Difficultés d'ordre matériel - Il y a un grand nombre de personnages évoluant sur scène. - Il y a la question de la trappe avec ses instruments de supplice, car si on respecte la règle de bienséance, on ne peut pas la représenter telle quel. Il faut donc la suggérer, avec des bruitages par exemple, une gestuelle mécanique, une pantomime semble être la meilleure solution. B. Quel registre faut-il adopter ? - Cette scène au sujet sérieux est traitée sur le registre comique burlesque mais il y a également des éléments dramatiques et tragiques. [...]


[...] Sa cupidité se moque sans la moindre vergogne des sentiments des autres, c'est un rapace déshumanisé. C. Tyrannie absurde, surréaliste - Il défend l'institution judiciaire uniquement par cupidité mais sa réforme déforme la justice puisque les magistrats voudront condamner à tout prix dans le but de gagner de l'argent. - Père Ubu les condamne à mort uniquement parce qu'ils ont répondu, il y a une disproportion entre l'acte et la sentence. -Ubu incarne une sorte de monstre, qui agit contre tout bon sens. [...]


[...] UBU ROI, ACTE III, SCENE 2 : A LA TRAPPE ! INTRODUCTION : Alfred Jarry, inventeur d'un nouveau théâtre à la fin du 19e siècle fondé sur la parodie et la provocation, remet en question les conventions du théâtre traditionnel dans son drame comique et burlesque Ubu Roi, joué pour la première fois au théâtre de l'œuvre en 1896, tout en proposant sa vision de l'homme dans le monde. Ainsi à la scène 2 de l'acte III, son personnage principal, Père Ubu, après avoir tué le roi de Pologne et l'avoir remplacé sur le trône, commence à exercer le pouvoir. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok