Le Monument à la République

Le Monument à la République

Résumé du document

Le monument à la République qui se trouve sur l'actuelle place de la République –récemment rénovée - à Paris est une statue en bronze de 1883 sculptée par les frères Morice. Alors que, au début des années 1880, la République est plutôt bien installée, dix ans après son instauration, les républicains cherchent encore à ménager les esprits et la représentation personnifiée de la République est une chose difficile à imposer. Ces représentations de la République font d'abord corps dans les bustes de Marianne, que de plus en plus de mairies, à partir de 1875, adoptent.

Sommaire

I. Sa position dans l'espace parisien

II. Une représentation de la République plutôt pacifiste

Informations sur la fiche

Arthur
  • Nombre de pages : 1 pages
  • Publié le : 21/01/2015
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 21/01/2015
  • Consulté : 3 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Cependant, cette paix ne signifie pas désarmement : l'importance de la République guerrière se retrouve dans la présence d'une épée à la ceinture de la République. La statue tient aussi une plaque où sont gravés Droits de l'Homme Cette représentation de la République est plutôt pacifiste en somme : elle vise à représenter une République qui maintient l'ordre (la république est encore jeune) et qui se légitime par l'histoire et le suffrage électoral. Finalement, ce monument permet de réaffirmer les valeurs de la République au grand public. [...]


[...] Cette représentation de la République fait déjà débat, notamment autour de la figure de Marianne et surtout autour du bonnet phrygien, symbole de l'affranchissement des esclaves dans la Grèce Antique, et donc symbole de liberté. Ces bustes précèdent les premières statues, qui seront inaugurées dès 1878 dans des villes du Sud de la France, mais aussi à Paris à l'occasion de l'exposition universelle de 1878. Dans ce contexte, la mairie de Paris organise un concours pour la statue de la République, qui sera voué à orner une place à Paris. [...]


[...] Revenons-en à la statue de la République. Tout d'abord, il faut voir sa position dans l'espace parisien : d'aucun avaient proposé de placer la statue sur la place de l'actuelle place de la Concorde, centre géographique et esthétique de Paris, ancienne place où avaient lieu les exécutions durant la Révolution : ce serait alors une statue particulièrement revendicative de la République. Cette option est abandonnée, et une place plus à l'est de Paris, près des milieux ouvriers, et l'ancienne place du château d'eau est choisie. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok