Art et publicité

Art et publicité

Résumé du document

La publicité, qu'il s'agisse de spots publicitaires diffusés sur nos écrans de télévisions, de panneaux d'affichages dans les rues ou les magasins, voire dans de multiples endroits publics comme les gares et transports en commun, qu'elle soit sous forme de prospectus, de bannières sur internet, de pages de magazines, de journaux. Bref, que l'on soit adepte ou non, son omniprésence est telle qu'il semble bien impossible de lui échapper. Elle nous irrite parfois mais nous interpelle aussi, nous influence souvent et nous touche, comme le ferait une œuvre d'Art. Art et publicité sont d'ailleurs très liés. Accusée d'exploiter l'Art, de se l'approprier, de le parodier, de le détourner,…entre autre, il me semble important de nous attacher ici à réfléchir sur ce rapprochement et sur l'ambivalence de cette notion d'imposture, combien essentielle nous le verrons. La publicité n'est d'autant plus pas la seule à emprunter. Les artistes ont en effet intégré la publicité à leurs œuvres et ce, depuis bien longtemps déjà. Un lien semble ainsi tendu entre ces deux domaines, se servant de l'un et l'autre abondamment. Nous pouvons donc nous demander comment et quel est ce lien qui les unit ? Qu'apportent l'un à l'autre ces deux domaines pourtant si différents ? Nous verrons dans un premier temps comment l'Art est utilisé au sein de la pub et à quelles fins, puis nous nous tournerons vers l'utilisation que fait l'Art de cette pub, afin de dégager les spécificités propres des finalités de chacun de ces domaines.

Sommaire

I/ l'art dans la pub.
1). Utiliser « l'art pictural » au service de la communication.
2). Differentes interpretations de « la joconde » au sein de la publicite.
3). Comment et pourquoi choisir une oeuvre plutot qu'une autre ?
Premiere façon : on garde l'original, on joue sur le texte.
Deuxieme façon : on transforme le visuel original.
Troisieme façon : on fait un hommage + / - subtil.
II/ la pub dans l'art.
1). La première utilisation de l'art dans la publicite

Informations sur la dissertation

Claire
  • Nombre de pages : 7 pages
  • Publié le : 11/12/2011
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 19/09/2014
  • Consulté : 9 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] La Laitière, un yoghourt au bon lait entier. La Laitière, un chef-d'œuvre de Chambourcy Les couleurs bleu et jaune de la tenue de la laitière de Vermeer deviendront d'ailleurs celles de la marque. http://www.prodimarques.com/sagas_marques/la-laitiere/la-laitiere.php TROISIEME façon : on fait un hommage + / - subtil. Un détournement à la manière de va permettre à la publicité d'acquérir les valeurs symboliques de l‘œuvre. Les différences entre l'œuvre et l'image publicitaire sont importantes mais le produit est aussi intégré à celle-ci. Agence Cato Jonhson Paris (peintres Darigo et Lermite) Campagne Perrier 1989. [...]


[...] Faire référence à l'Art est très utilisé en publicité. On peut pour cela détourner un fragment, un personnage respectant les valeurs symboliques de l'œuvre. Il joue ainsi un rôle de citation. La Laitière de Chambourcy, va utiliser le personnage du tableau de Vermeer, comme sa propre icone. Une femme nourricière qui verse du lait, symbole de générosité et de maternité. Dès 1974, cette icone va être animée à la télévision dans une publicité pour la marque, versant du lait. Comme autrefois, Chambourcy prend du bon lait entier pour préparer de bons yoghourts nature. [...]


[...] Le jeu de mots Lu et approuvé complète cette validation du produit attendue par le consommateur. La publicité fait appel aux œuvres d'Art, comme nous venons d'en voir l'exemple afin d'illustrer son propos. Ce réemploi de notre patrimoine culturel va souvent être considéré comme un indicateur de qualité, un code culturel pour l'élite et un objet qualifiant socialement Toutefois, étant tout autant utilisé par la grande distribution, l'Art devient accessible à tous. La publicité permet ainsi de nous questionner sur notre rapport à un patrimoine culturel propre à chacun. [...]


[...] Tout est pensé pour mettre en valeur le produit au travers de cette campagne publicitaire. Cette mise en valeur permet la reconnaissance par le plus grand nombre. C'est l'objectif de la communication visuelle que l'on peut distinguer des Arts plastiques. Consacrés à une recherche d'esthétisme au travers des réalisations, les Arts plastiques vont être axés sur une volonté de procurer des impressions aux spectateurs. Parfois ces impressions vont être guidées, parfois multiples, à plusieurs sens, selon les gens alors qu'en communication visuelle, tout est composé dans une recherche d'un sens, sens communiqué au client, d'une mise en valeur, d'achat du produit quand il s'agit de publicités à but mercantile. [...]


[...] Comment et pourquoi choisir une œuvre plutôt qu'une autre ? Il ne suffit pas en effet de placer une œuvre d'Art dans une publicité pour que les consommateurs achètent le produit. Nous allons ainsi tenter de comprendre comment elles sont utilisées. PREMIERE façon : on garde l'original, on joue sur le texte. Cette façon consiste à garder l'œuvre comme telle, sans la modifier, en lui ajoutant un slogan et un logo. Mais, peut-on ainsi prendre n'importe quelle œuvre ? Il faut évidemment trouver le lien entre l'œuvre et le produit afin de pouvoir les associer. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok