Les principales étapes de réalisation d'un vitrail

Les principales étapes de réalisation d'un vitrail

Résumé du document

Le vitrail est une composition décorative formée de pièces de verre colorées. Il est le symbole de l'immaculé conception, la lumière traversant le vitrail pour engendrer l'image, en comparaison à la lumière Divine qui traversa la vierge pour enfanter le Christ. Depuis le début du Moyen Âge, ces pièces sont assemblées par des baguettes de plomb. Ce procédé, bien qu'aujourd'hui toujours dominant, n'est pas le seul en usage: d'autres techniques, telles que celles du ruban de cuivre (aussi appelée méthode Tiffany, de son concepteur Louis Comfort Tiffany), de la dalle de verre enchassée dans le béton ou le silicone, de collages (avec des résines ou des polymères, et du vitrail à verre libre, peuvent être utilisées ou combinées.

Sommaire

  1. Historique
    1. Les origines
    2. Le vitrail médiéval
  2. Principales étapes de réalisation d'un vitrail
    1. La conception
    2. La maquette
    3. La coloration
    4. Le tracé
    5. Le calque
    6. Calibrage
    7. La coupe
    8. Le soudage
    9. Le sertissage
    10. Le masticage
    11. Le vitrail en dalle de verre
    12. Le vitrail à verre libre
    13. Le vocabulaire

Informations sur le cours

Arnaud
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 26/02/2008
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 21/04/2015
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .rtf

Extraits

[...] Principales étapes de réalisation d'un vitrail La conception Trois phases sont décisives dans le processus de création d'un vitrail. Contrairement à d'autres techniques comme la peinture à l'huile, la technique du vitrail laisse peu de place à l'improvisation pendant la réalisation. Il est nécessaire de réfléchir en amont à tous les détails qui seront rencontrés : le dessin, la couleur, la solidité et la pérennité de l'ensemble mais surtout la qualité de la lumière qui pénètre dans l'architecture. La maquette C'est un document qui montre un aperçu détaillé d'un vitrail en le représentant à l'échelle 1/10. [...]


[...] Un deuxième calque peut être réalisé pour le sertissage qui servira de guide en étant glissé sous le panneau. Calibrage Après avoir réalisé le calque, le tracé est découpé méthodiquement. Le calibrage sert à conserver les mesures du panneau en tenant compte de l'assemblage verre/plomb. Il convient d'enlever l'épaisseur de l'âme du plomb (1,75mm) sur le tracé. Celle-ci est répartie de chaque côté du trait, puis enlevée. On obtient des calibres en papier fort qui servent de guide pour la coupe de chaque pièce. [...]


[...] Depuis le début du Moyen Âge, ces pièces sont assemblées par des baguettes de plomb. Ce procédé, bien qu'aujourd'hui toujours dominant, n'est pas le seul en usage: d'autres techniques, telles que celles du ruban de cuivre (aussi appelée méthode Tiffany, de son concepteur Louis Comfort Tiffany), de la dalle de verre enchâssée dans le béton ou le silicone, de collages (avec des résines ou des polymères, et du vitrail à verre libre, peuvent être utilisées ou combinées. Un vitrail est appelé vitrerie lorsque son dessin est géométrique et répétitif (par exemple des losanges ou des bornes). [...]


[...] La stabilité était assurée par de robustes cadres de fer. Ces modèles sont encore visibles dans la cathédrale de Chartres et à l'extrémité orientale de la nef de la cathédrale de Canterbury. Avec le développement ornemental de l'architecture gothique, les ouvertures devinrent de plus en plus grandes, améliorant l'éclairage des intérieurs. L'architecture gothique innova en introduisant un cloisonnement des fenêtres par des piliers verticaux et des motifs de pierre. La complexité de ces ouvertures atteignit son apogée dans les immenses baies du style flamboyant européen. [...]


[...] Tant les Egyptiens que les Romains ont excellé à la fabrication de petits objets de verre coloré. Le British Museum possède deux pièces romaines exceptionnelles, la tasse de Lycurgue, dont la teinte couleur moutarde prend des reflets pourpres lorsque la lumière la traverse et le vase Portland, bleu nuit à décor incisé blanc. Dans les premières églises chrétiennes du IVe et du Ve siècle, on peut encore observer de nombreuses ouvertures occultées par des motifs en très fines feuilles d'albâtre serties dans des cadres en bois, donnant un effet de vitrail primitif. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok