Les consommateurs et les magasins de bricolage

Les consommateurs et les magasins de bricolage

Résumé du document

Les grandes surfaces de bricolage sont des magasins de libre service de plus de 400 m². Ainsi le quincaillier des années soixante a fait place à ces surfaces géantes où l'on trouve une grande diversité de produits et de prix. Elles offrent tout le nécessaire à celui qui souhaite aménager son logement, depuis les matériaux de construction jusqu'à la décoration et l'aménagement intérieur. [...]

Sommaire

2. Etudes sur les facteurs décisifs pour le choix d'un magasin de bricolage
a) Les raisons du choix du point de vente en fonction des achats
b) La connaissance des points de ventes et les achats
c) Les achats des consommateurs et la connaissance des points de vente
d) L'âge et le choix du magasin
e) Le sexe en fonction des achats des consommateurs
f) La profession en fonction des achats
g) Le type de propriétaire en fonction des achats
h) Le type de propriétaire et les raisons qui poussent les consommateurs à bricoler
i) Le type de bricoleur et les achats faits par les consommateurs

3. Etude sur la fréquence d'achat dans un magasin de bricolage
a) La fréquence d'achat et le type de logement des consommateurs
b) La fréquence d'achat et le propriétaire
c) La fréquence d'achat, l'âge des consommateurs et la profession
d) La fréquence d'achat et le type de bricoleur
e) La fréquence d'achat en fonction du sexe

4. Etude sur les services proposés dans un magasin de bricolage

a) Le type de bricoleur et les préférences des services des consommateurs
b) La profession en fonction de l'utilisation des services
c) Les préférences des services en fonction du sexe
d) Les améliorations souhaitées par le consommateur en fonction du sexe
e) Le type de bricoleur en fonction des améliorations souhaitées par le consommateur

III) CONCLUSION

IV) ANNEXES

1. Carte des magasins de bricolage sur Montpellier

Informations sur la fiche

Vincent
  • Nombre de pages : 32 pages
  • Publié le : 28/02/2007
  • Langue : français
  • Consulté : 18 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Ces fiches techniques sont également disponibles directement en magasin. De plus avec l'arrivée des Papy Boom à la retraite, beaucoup plus de personnes âgées vont avoir du temps à consacrer du temps au bricolage et ils pourraient représenter une future cible de clientèle intéressante pour les magasins. Les produits de bricolage semblent donc être plus simples d'utilisation et à la portée de tous, ce qui ouvre le bricolage aux femmes et aux jeunes qui s'installent. L'ouverture de magasin discount influence les consommateurs même si cette influence est peu importante. [...]


[...] Les consommateurs restent tout de même plus intéressés par des magasins où les clients sont bien conseillés. Ces derniers sont très exigeants. Pour conclure, les pratiques du bricolage ont évoluées et touchent désormais plus de consommateurs. Les consommateurs aiment s'impliquer dans la réalisation des travaux de leurs maisons. Le côté créatif, décoration se développe de plus en plus. Le succès de nouveaux produits ou du bricolage d'une manière générale provient du fait que l'utilisation des produits est plus facile et qu'il existe des fiches techniques et même des formations pour arriver à les utiliser au mieux. [...]


[...] La majorité des experts et des confirmés sont des cadres, ce qui pourrait expliquer qu'ils vivent dans des maisons individuelles et des villas. Cela signifie que le type de logement influence le comportement du bricoleur. A savoir, que les travaux, ou les approches du bricolage ne seront pas les mêmes si les bricoleurs sont locataires ou propriétaires ou encore s'ils vivent en appartement ou en villa. La catégorie socioprofessionnelle influe également sur le comportement du bricoleur. Les employés se révèlent être des bricoleurs amateurs. Tandis que les retraités semblent être des bricoleurs un peu plus confirmés. [...]


[...] Le type de bricoleur et la profession et le type de bricoleur et l'âge D'après ce graphique, on peut constater que les bricoleurs les moins expérimentés sont des étudiants, sans doute car ils quittent à peine le domicile familial pour avoir leur propre appartement et sont donc novices en matière de bricolage. Les étudiants représentent 44% des catégories néophyte et débutant. Ensuite, on peut constater que 37,5% des amateurs sont représentés par les employés. Sans doute pour des raisons financières, les membres de cette catégorie socioprofessionnelle ont dû apprendre à se débrouiller en matière de bricolage, les spécialistes étant assez chers dans ce domaine. [...]


[...] Avides de conseils, ces nouveaux consommateurs privilégient les grandes surfaces de bricolage pour leurs achats. Cette passion du bricolage attise la concurrence et est ainsi à l'origine d'une bataille entre les grands réseaux de distribution. Les rachats et regroupement d'enseignes dans les grandes surfaces de bricolage se multiplient. LEROY MERLIN, en anticipant mieux les tendances du marché, devance désormais CASTORAMA. Le "marché des particuliers" représente incontestablement un enjeu stratégique, au cœur des réflexions marketing des distributeurs du secteur du bâtiment. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok