Étude économique : la transformation bio en pleine croissance - Natexbio (2016)

Étude économique : la transformation bio en pleine croissance - Natexbio (2016)

Résumé du document

Le document étudié ici s'appelle "Étude économique : la transformation bio en pleine croissance". Il s'agit d'un article de l'association NATEXBIO (https://www.natexbio.com/transformation-bio-pleine-croissance/). Nous n'avons aucune information sur l'auteur, l'article a été écrit par NATEXBIO. Il est paru le 10 novembre 2016.

Sommaire

I. Identification du document
A. L'auteur/intervenant principal
B. Thématique, idées fondatrices et problématique

II. Méthodologie, démarche de l'auteur
A. Structuration de la pensée de l'auteur
B. Principales conclusions de l'auteur
C. Commentaire critique, analyse personnelle

Informations sur la fiche de lecture

Sarah
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 03/11/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 03/11/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] En effet, les produits « bio » font plus de marges de les produits conventionnels. L'augmentation de la concurrence et la mise en avant des grands distributeurs dans le « bio » pourrait éventuellement favoriser la baisse de prix de la part des marques spécialisées (grâce à la réduction de leur marges) – Méthodologie, démarche de l'auteur : NATEXBIO utilise ici l'étude réalisé par l'institut ASTERES ainsi que la participation de ses partenaires COSMEBIO, SYNABIO, SYNADIET. L'article s'appuie également sur la participation à cette étude de Anne DUPUY, qui est spécialisé dans le textile écologique et Nicolas BOUZOU, économiste et rédacteur de cette étude pour ASTERES – Structuration de la pensée de l'auteur : NATEXBIO présente tout d'abord l'étude, la replace dans son contexte et explique comment elle a été réalisée, pour s'appuyer ensuite sur des faits. [...]


[...] - Le « bio » a commencé par l'agroalimentaire : 3,5 milliards d'€ en France en 2015, en augmentation de « + 18% en 2014 et + 15% en 2015 ». Augmentation des investissements de « + 50% en 2015 », augmentation de « 40% de la productivité en 3 ans », une augmentation des lancements de produits de « » en 2016, ce qui entraine une « évolution structurelle ». - On observe des « exportations stables » mais une croissance de la demande dans le pays. Résultats des cosmétiques bios : augmentation de « en 2015 ». [...]


[...] La principale question que NATEXBIO peut se poser est la suivante : avec l'émergence d'une nouvelle concurrence, les marques « bio » vont-elles baisser leurs prix grâce à la réduction de leurs marges, bien plus élevées que les marques dites conventionnelles – Commentaire critique, analyse personnelle : NATEXBIO, étant une fédération de syndicats représentant le « bio », il n'est pas totalement objectif selon moi. Il ne fait également pas le parallèle entre les chiffres ayant pu être réalisés par les entreprises conventionnelles – Appréciation globale : J'ai apprécié cet article car, premier point fort, il y a beaucoup de données chiffrées détaillées datant de 2016, donc plutôt récent. De plus, il y a une approche des différents segments du « bio ». [...]


[...] En effet, l'émergence du « bio » fait suite à la destruction de la planète qui se fait de plus en plus ressentir, mais également de la destruction des emplois et des nouvelles entreprises. L'émergence du « bio » s'est fait notamment grâce aux distributeurs spécialisés, nouvel acteur, moteur de ce lancement. Cette étude à été réalisé sur la base de 108 « entreprises de transformation » spécialisées dans le « bio », tous produits confondus, ainsi que sur les comptes de 1720 « transformateurs et distributeurs certifiés bio ». [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok