Pimido

La rédaction des coutumes, un moyen involontaire d'accroître l'influence royale sur le territoire ?

La rédaction des coutumes, un moyen involontaire d'accroître l'influence royale sur le territoire ?
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

  1. La rédaction des coutumes ; un moyen involontaire d'accroître l'influence royale sur le territoire ?
    1. La rédaction des coutumes : un compromis entre le pouvoir royal et les « libertés locales »
    2. La réformation des coutumes ; une négation constructive des particularismes des coutumes
  2. Des conséquences en cascade : les archaïsmes de la coutume, révèlent le besoin d'établir un principe de droit commun coutumier, légitimant par extension la volonté royale d'unification juridique du royaume
    1. Les aspects positifs de la rédaction des coutumes ne peuvent pas masquer le caractère archaïque de la coutume
    2. La volonté des juristes d'établir un droit commun coutumier

Le royaume « est régi principalement par les coutumes et les usages » ; cette citation est celle de Philippe le Bel, qui dans une ordonnance de 1312, souligne parfaitement l'importance de la coutume dans l'irrigation du droit privé en France, depuis le moyen âge... Afin d'apporter une réponse à ces interrogations, il sera utile d'étudier dans un premier temps, l'emprise que gagne le pouvoir royal sur le droit coutumier. A l'aide des principes de rédaction et de réformation, ce premier point nous permettra d'envisager le caractère dual de cette rédaction dans la mesure où elle tente de concilier l'initiative royale, c'est-à-dire émanant de « l'autorité centrale », et la nature « locale et populaire » du droit coutumier. Une rédaction duale, mais aussi ambivalente, puisque le mouvement de réformation qui succède à la rédaction, constituera implicitement une subordination des autonomies locales au pouvoir royal, et par conséquent une étape dans la subordination du droit privé au roi. Ensuite, dans un second temps, il conviendra de s'intéresser aux changements profonds qu'a pu induire le mouvement de rédaction sur le droit coutumier et les coutumes. Ce second moment sera l'occasion d'observer les bénéfices dont la rédaction s'est fait porteuse, mais surtout de savoir de quelle manière ces bénéfices ont été répartis entre la coutume en tant que fait (point de vue interne) et la doctrine du droit (point de vue externe)...

Les plus consultés

  • De nombreuses sources nous renseignent et nous informent sur les évènements de la Guerre de Cent Ans. La première, qui est considérable, constitue les Chroniques de Froissart (1337-1404). C'est un témoignage très important sur la première moitié de la Guerre de Cent Ans rédigé entre 1370 et 1400. Une chronique est un ouvrage relatant des faits...

    Laetitia

    mardi 27 janvier 2009

    Commentaire de texte de 6 pages - Histoire médiévale : Moyen-âge

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • eLe privilège des grands hommes est de donner des secousses à leur siècle., Louis XVIII (1755-1824), roi de France de 1814 à 1824. Le texte que nous allons étudier est une déclaration faite par Henri IV, le 7 janvier 1599 au parlement de Paris. Son but était d'obtenir l'enregistrement de l'édit de Nantes. Ce texte est encore très célèbre...

    Simon

    jeudi 11 novembre 2010

    Commentaire de texte de 3 pages - Histoire médiévale : Moyen-âge

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le concept d'Université est difficile à cerner chronologiquement, c'est une notion complexe, polysémique qui avait dans l'Occident médiéval un sens relativement différent de celui d'aujourd'hui. Le terme d' universitas apparaît pour la première fois selon les historiens en 1150. Au départ, une université peut être une communauté quelconque, une...

    laetitia

    vendredi 29 juillet 2011

    Dissertation de 15 pages - Histoire médiévale : Moyen-âge

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le recours du pape pour apaiser les tensions entre l'université et les pouvoirs publics et ecclésiastiques. L'objet de la bulle apparaît dès le début du texte, L 8, « les problèmes qu'on nous à soumis ». L'université fait appelle au pape pour résoudre plusieurs problèmes liés à l'affirmation de l'université dans la sphère parisienne. Par les...

    Jordane

    samedi 25 mai 2013

    Commentaire de texte de 6 pages - Histoire médiévale : Moyen-âge

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • En 732 Charles Martel (maire du palais) gagne contre les musulmans à Poitiers. Il acquiert un prestige et une force militaire. Il reçoit le titre de prince des francs. En 737 le roi meurt, mais Charles Martel ne le remplace pas et ne prend pas de décision quant à la succession. Cependant cela dure et en 741 il meurt à son tour sans avoir réglé...

    Khadija

    lundi 06 mai 2019

    Fiche de lecture de 3 pages - Histoire médiévale : Moyen-âge

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il s'agit d'une invention postérieure à la période antique, et allant du Ve au XVe siècle. Le texte de Ch. Amalvi commence de manière provocante : le Moyen-âge n'existe pas, c'est une invention qui sert dans l'enseignement, car elle est importante dans la fondation de la nation. On peut s'intéresser aux humanistes et le Moyen-âge : les premiers...

    Khadija

    mercredi 01 mai 2019

    Cours de 2 pages - Histoire médiévale : Moyen-âge

    Commentaire.s (0) Partage.s (1)
  • En 1460, le pape Pie II écrit au sultan Mehmet II. Il veut convaincre le sultan de se convertir au christianisme en échange de sa reconnaissance officielle comme héritier des empereurs byzantins. Il entreprend d'abord une longue réfutation de l'islam (François d'Assise avait essayé avec le sultan ayyoubide). Le pape choisit une stratégie oblique...

    jerome

    mardi 23 avril 2019

    Fiche de lecture de 28 pages - Histoire médiévale : Moyen-âge

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Pour Franklin Delano Roosevelt, trente-deuxième président des États-Unis d'Amérique, les livres agissent comme "des lumières guidant la civilisation", c'est dire la puissance mobilisatrice inhérente aux écrits. S'il en est qui ont inspiré les hommes, souvent pour le pire, plus rarement pour le meilleur, assurément ce seraient ceux des trois...

    Jean

    mercredi 27 mars 2019

    Dissertation de 9 pages - Histoire médiévale : Moyen-âge

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok