Fiche chronologique sur l'histoire et la politique de l'Afrique et du Moyen-Orient aux XXe et XXIes siècles

Fiche chronologique sur l'histoire et la politique de l'Afrique et du Moyen-Orient aux XXe et XXIes siècles

Résumé du document

Le jeu des puissances en Afrique est composé de divers acteurs : la Chine (Chinafrique, contre protectionnisme de Trump), les États-Unis (empêcher la route de la soie de la Chine), la Russie (nouveau grand jeu pour les ressources, alliés à la Chine ?). En 1990, lors du 16e sommet à la Baule (Afrique/France) est prononcé le discours de La Baule de François Mitterrand pour inciter les pays d'Afrique à accélérer leur démocratisation en vue d'une pérennisation des échanges avec le Nord.

Sommaire

I. L'émancipation de l'Afrique
A. Le territoire africain
B. Le rôle des Européens
C. L'Islam

II. Arabisme
A. La poudrière du Proche-Orient
B. Les menaces du Moyen-Orient
C. Afghanistan et Pakistan

III. Afrique instable
A. Les conflits régionaux en Afrique
B. Population jeune et en forte croissance
C. Les mutations et urbanisations des sociétés

Informations sur la fiche

laurene
  • Nombre de pages : 21 pages
  • Publié le : 17/02/2020
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 17/02/2020
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] OUA, réelle influence géopolitique) 2001 : NEPAD (New Partnership for Africa's Development) par le Sénégal, l'Algérie, le Nigéria, l'Egypte et l'Afrique du Sud 2008 : union pour la méditerranée (échanges commerciaux vers Europe) Cours 2ème années : L'émancipation de l'Afrique 1956-1965 : indépendances MAIS absence d'identité nationale, de démocratie, de frontières, divisions ethniques et religieuses (faiblesse des états nations), tentations de néocolonialisme, développement du terrorisme +Afrique du Pays indépendants en 1945 : le Libéria (1847), l'Éthiopie (depuis 1941) et l'Egypte (sauf canal de Suez) 1936 : indépendance accordée à l'Égypte (mais les Britanniques occupent la zone du canal de Suez) 1956 (26 juillet) : Nasser nationalise le canal de Suez ( Israël attaqua l'Égypte avec France et la GB et battent militairement l'Egypte MAIS quitte zone sous contrainte des EU+URSS+ONU (Nasser grand vainqueur de la crise) 1942-1943 : occupation allemande en Tunisie et propagande anti-française 1951 : indépendance de la Libye qui relance les revendications tunisiennes 1954 : Pierre Mendès-France promet l'autonomie de la Tunisie dans un discours à Carthage + début de la guerre d'Algérie (1954-1962) par FLN (Front de la libération nationale, pour indépendance) MAIS « toussaint sanglante » (attentats commis par FLN 1956 : indépendance de la Tunisie et du Maroc par l'Espagne 1958 : le général de Gaulle lance à Alger son « Je vous ai compris » (vers une « Algérie algérienne ») 1961 : référendum sur l'autodétermination avec de « oui » 1962 : les accords d'Évian donnent la souveraineté à l'État algérien (Sahara compris) MAIS morts algériens + Afrique subsaharienne/Noire (centrale et du Sud) 1957 : le 1er pays indépendant fut le Gold Coast qui prend le nom de Ghana 1960-1965 : indépendance des colonies occidentales (Nigeria, Sierra Leone et Gambie) 1961-1964 : indépendance de l'Afrique orientale, Tanganyika et Zanzibar (Tanzanie), Ouganda, Kenya et de l'Afrique australe, Nyassaland (Malawi), Rhodésie du Nord (Zambie) et Botswana 1952-1956 : révolte réprimée des Mau Mau (Kenya, questions de terres) de l'ethnie majoritaire Kikuyu 1980 : indépendance tardive de Rhodésie du Sud par britannique 1946 : la nouvelle Constitution crée l'Union française (autonomie promise par France) 1960 : indépendance des onze colonies de l'AOF et de l'AEF + Madagascar par France 1977 : indépendance de Djibouti (installation d'une base militaire française) 1975 : fin de la guerre d'indépendance en Angola et au Mozambique (64-74) suite à la révolution des Œillets au Portugal (coup d'Etat militaire) Le territoire Africain dissymétrie: l'hémisphère Nord (extension maximale est-ouest de 7 500 km) l'hémisphère Sud (extension maximale est-ouest de 3 750 km) le Sahara (Sahel est sa région) sépare l'Afrique « blanche » (arabe et berbère) du Soudan (« le pays des Noirs ») les grands fleuves : Congo, Niger, Nil, Zambèze rares îles ou archipels au large du littoral : Canaries, Zanzibar et Madagascar prédominance de l'aridité : les reliefs servent de château d'eau (Atlas, montagnes du Liban, Taurus) l'Afrique est berceau de l'humanité avec des civilisations très anciennes : Mésopotamie, Egypte pharaonique, les Hébreux royaumes puissants en Afrique de l'Ouest : empire du Ghana (contrôle du commerce du sel et l'or) puis le Mali avec le rayonnement de Tombouctou (or et esclave en échange de sel), empire du Monomotapa au Zimbabwe (commerce de l'or) 3 grandes civilisations : le monde turcophone (Iran, Afghanistan), le monde perse ou irano-afghan (Iran, minorité Kurdes), le monde Arabe (Maroc, marges de l'Afrique du Nord) Le rôle des Européens : « Si l'Occident n'a guère gagné au colonialisme, cela ne signifie pas que le tiers monde n'y ait pas beaucoup perdu » (Paul Bairoch) XVI-XIXème siècle : La traite (=commerce des esclaves) et l'esclavage (luxe aristocratique, traite atlantique européenne, une MO) 1815 : abolition de la traite (surtout dans le Golfe de Guinée) + abolition de l'esclavage dans les colonies britannique (1833), France (1848), Etats- Unis (1865), Brésil (1888) et AS (1963) et Mauritani (1980) 2001 : la conférence de Durban (inscrit l'esclavage et la traite au rang de crimes contre l'humanité) MAIS persistance encore en Afrique (Mauritanie, Niger, Soudan) ségrégation et racisme coloniale dans les colonies italiennes : Erythrée, Ethiopie, Somalie 1904-1908 : génocide en Namibie (Allemands exterminèrent environ personnes issues des tribus Herero et Nama) Conséquence de la colonisation : perte de compétitivité de l'Afrique, déconnection des marchés internationaux, mono exportation et dépendance + progrès dans l'agriculture (nouvelles plantes -cacao, café et tabac- et réseaux d'irrigation), apport d'infrastructures (infrastructures anglaises pour les mines d'Afrique australe), progrès en matière d'enseignement, santé (campagnes de vaccination, lutte contre la mouche tsé-tsé) GF : tentations socialistes (Guinée, Mali, Algérie, Libye, Soudan, Ethiopie, Tanzanie) Années 1990 : ↑ de l'intérêt des Américains (pétrole du Golfe de Guinée) + lutte contre le terrorisme (Soudan, Somalie) depuis : Pascal Bruckner dans Le sanglot de l'homme blanc (« le fardeau de l'homme blanc ») dénonce le tiers-mondiste rendant les Européens responsables des maux du Tiers Monde (stratégie de victimisation) 2007 : discours de Dakar de Nicolas Sarkozy (le "drame de l'Afrique" c'est que « l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire ») 2018 : L'Allemagne refuse des réparations directes pour le génocide des Herero et des Nama (L'Allemagne, négocie actuellement avec la Namibie un accord qui pourrait comprendre des excuses officielles et aides au développement en guise de dédommagement) + La Françafrique : néocolonialisme, du clientélisme et de la corruption, soutien à des dictatures, à des coups d'Etat (contre le financement illégal de campagnes politiques en France), accords militaires et bases militaires permanentes pour la France (Dakar, Libreville, Djibouti) et interventions régulières (la France, "gendarme de l'Afrique"), soutien diplomatique de nombreuses nations africaines (position française sur l'Irak en 2003) 2012 : discours de F. [...]


[...] le Moyen-Orient concentre la moitié des réserves mondiales de pétrole : en Irak et en Iran au Koweit et pour l'Arabie saoudite les producteurs : Arabie saoudite (1er producteur et 1er exportateur mondial+ membre du G20, fait partie des pays émergents) + Iran (4ème producteur), Irak, EAU, Koweït, Syrie, Oman, Yémen (mais pas le Liban ni Israël) 1948 : les 7 majors contrôlent toute la production Années 60-70 : nationalisations du Koweït (1962 et 1975), Libye (NOC, 1969- 1971), Algérie (Sonatrach, 1971), Irak (IPC et 1972), Syrie (1972) et Iran (1973), Qatar (1976), Arabie saoudite (Aramco et 1980) forte dépendance des acheteurs étrangers : les hydrocarbures représentant entre 80 et 90% des exportations (Libye, Algérie, Arabie Saoudite, Koweït, Oman, Yémen, Iran) et un peu moins pour les autres monarchies du Golfe pour Bahreïn, 50%-60% pour les Emirats et le Qatar) +AS : Aramco (1ère compagnie pétrolière du monde), adhésion à l'OMC (2005), peu de démocratie et de droits pour femmes 1932 : découverte du pétrole (dépendance : du PIB des recettes de l'Etat) Après 2001 : terrorisme d'Al-Qaida d'Oussama Ben Laden après 2001 (engagement du roi Fadh puis Abdallah -2005- dans la lutte contre le terrorisme) 2013 : refus de siéger au Conseil de Sécurité (rapprochement EUA-b.Obama- et Iran) + retour de sa qualité de swing producer des réserves mondiales prouvées) + Dubaï : ancien petit port perlier, enrichit par pétrole (années 2ème hub mondiale, tourisme high-tech, des folies architecturales (Burj el-Arab, Burj Dubai -plus haute tour du monde-), îlots artificiels (The Palm et The World) 1971 : création de la Fédération des Emirats arabes unis + Le Qatar ; pays sunnite, 3ème producteur mondial de gaz et 1er pour l'exportation de GNL (japon 1er client), archipel artificiel (The Pearl), transports aériens (Qatar Airways) MAIS accusations d'esclavage moderne (système de la kafala qui donne tous les droits au patron 1916 : traité de protectorat avec la GB 1939 : découverte de pétrole (exploitation en 1949, début de modernisation) 1971 : indépendance du Qatar 1991-2003: les EUA installent la plus grande base aérienne américaine à l'étranger à Al Udeid 1995 : Hamad El-Thani lance son royaume dans un processus de modernisation( développement du gisement North Dome et du GNL (costruction de 14 usines de gaz liquéfié) 1998 : le Qatar construit Education City pour l'établissement de campus d'universités américaines 2003 : placements des pétrodollars à travers le Qatar Investment Authority (QIA, fond d'investissement souverain) 2001 : début du cycle de négociation de l'OMC à Doha 2012 : une soft power (Joseph Nye) avec sa "diplomatie du tapis volant" (volonté de recomposition d'un monde arabe sunnite, reconnaissance internationale) +Irak : « nationalisation pétrolier » des recettes de l'Etat) 1972 : nationalisation et mise à l'écart des compagnies étrangères 1980-2004 : ↓de la production (guerre Iran-Irak et guerres du Golfe) +Iran : 4èmes réserves mondiales de pétrole et 2èmes de gaz ( de ses exports sont des produits pétroliers), les principaux clients asiatiques (Chine, Inde, Japon, Corée du sud) 2012 : chute des exportations de pétrole depuis l'instauration de l'embargo (forte inflation chômage + crise de l'eau) 2013-2015 : accords sur le nucléaire qui prévoit la levée des sanctions internationales MAIS monopolisation de l'économie par les Pasdarans (gardiens de la révolution, contrôle d'entreprises) +Oléoducs depuis 2005 : oléoduc BTC, près d'Adana (Turquie) (Bakou-Tbilissi-Ceyhan, évite l'Iran et court-circuite la Russie) gazoduc Bakou-Tbilissi-Erzurum : passe dans massif de Taurus, qui devrait être prolongé par Nabucco TurkStream : projet de gazoduc allant de la Russie à la Turquie à travers la Mer Noire MAIS suspendu depuis 2015 -tensions russo-turques, qui remplace le projet South Stream, annulé 1950 : Tapline partant de Dammaan, passant par la Syrie et le Liban Petroline : relie Dammaan et le gisement géant de Ghawar volonté d'évite le détroit d'Ormuz 1967 et 1975 : fermeture du canal de Suez et de la Tapline (les pétroliers géants passent par le détroit d'Ormuz et contournent l'Afrique) oléoducs récents qui joignent directement les gisements aux terminaux : Fao (Irak), complexe pétrolier iranien de Kharg (oléoduc sous-marin) ou Ras Tanura +Afrique +Afrique du Nord : des gisements qui ne suffisent pas au développement des exportations mondiales des réserves mondiale) +MAIS Maroc (pas de pétrole)(inauguration à Tarfaya du plus grand parc éolien d'Afrique (2014) + construction de l'immense ferme solaire "Noor" (plus grand parc solaire au monde) Libye (National Oil Compagny, NOC) : pétrole de très bonne qualité, proche de l'Europe, embargo et de sanctions depuis 1986, réouverture aux IDE depuis 2003 +Algérie : des exportations du budget de l'Etat et de son PIB, la tout pétrole (depuis années 1960, choix de financer des industries lourdes -ZIP d'Annaba et de Skikda-), perspective dans gaz de schistes +Egypte : un carrefour pétrolier (canal de Suez + oléoduc Sumed longeant le canal), construction de raffineries (Le Caire, Port Saïd, Alexandrie), découverte du gisement gazier géant de Zohr par ENI (2015, plus grosse découverte de gaz en mer Méditerranée), futur approvisionnement pour l'UE ? [...]


[...] MAIS risque de retarder le plan de développement des énergies renouvelables (solaire, éolien), annoncé par M. [...]


[...] du Egypte, Maroc) 2050 : l'Afrique passera de 1,2 Md à 2,5 Mds hab 2015 : 4,7 enfants par femme 1928 : domination des 7 majors (ou « 7 sœurs ») réunies dans le Cartel international des pétroles (détermine les volumes, fixent les prix, répartit les gisements) 1960 : création de l'OPEP à l'initiative du Venezuela 1968 : création de l'OPAEP (Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole) 1973 : guerre du Kippour (embargo de l'AS sur les livraisons vers les EUA et les Pays-Bas .cf AS est swing producer) 1979 : la Révolution en Iran 1980 : guerre Iran-Irak 1973-1983 : Décennie d'inflation (OPEP pers sa capacité à maintenir les cours, AS n'est plus swing producer) car l'essor des NOPEP (Mexique, pays de la mer du Nord et l'URSS) 1964 : appel " Le commerce, pas la charité " lancé en par la CNUCED (Trade but not Aid, commerce alternatif ou équitable) 1988 : mise au point du label associatif international Max Havelaar aux Pays-Bas géré par Flo International + d'autres labels comme « Transfair » ou « Fairtrade » (volonté de reconnaître que le produit a été fabriqué selon les règles du commerce équitable, un développement juste et durable, lutte contre la pauvreté des petits producteurs, encourager la mise en place d'un système démocratique 1976 : création de sa propre banque rurale la Grameen Bank, prêts de faible montant (« micro-crédit », vecteur d'insertion sociale) finançant toutes sortes d'activités assortis de taux d'intérêt assez élevés (100 M de clients et 1275 institutions) Régionalisation 1975 : Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) 1964 puis 1994 : Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) 1989 : Union du Maghreb Arabe (UMA, concertation politique mais faible commerce) 1992 : Southern African Development Community (SADC, dominé par Afrique du Sud) 2002 : l'Union Africaine ex. [...]


[...] Ouattara, président démocratiquement élu de la Côte d'Ivoire Conflits M-O et Afrique: 1991-2002 : guerre civile sierra-léonaise (affrontement pour le contrôle de zone diamantifères déclenché par RUF) 1948- 1994 : Apartheid (ségrégation raciale en Afrique du sud) 1987 : Robert Mugabe devient président du Zimbabwe (politique raciste envers les blancs, expulsion et confiscation des terres) 1884-1885 : conférence de Berlin (colonisation européenne pour le partage et la division de l'Afrique) 1963 : création OUA/UA ( proclame intangibilité des frontières pour éviter les conflits) Coptes (habitants chrétiens d'Égypte) pris pour cible par les Frères musulmans (attentats du dimanches des Rameaux en 2017) 1977 : Kadhafi réorganise les institutions en Syrie (système de démocratie direct, le socialisme tribale avec volonté de concrétiser les objectifs du panarabisme d'unifier les peuples arabes) États faillis (déstructurés) : Somalie, Soudan du Nord, Centre-Afrique, Lybie, Mali, Yémen + ponctuellement (Sierra Leone, Cote d'Ivoire) 1994 : opération turquoise (intervention militaire organisé par la France pour mettre fin au génocide des Tutsis au Rwanda, polémique sur le rôle de la France dans le génocide, Francafrique) 1917 : Déclaration Balfour (le RU en faveur d'une Palestine pour un foyer national juif, 1ère étape de la création de l'État d'israël) 1945 : Pacte de Quincy (sur croiseur URRS-quincy entre roi d'AS I.Saoud et président des EU F.Roosevelt, protection militaire en échange d'un accès au pétrole) 1955 : Pacte de Bagdad (Irac, Turquie, Pakistan, Iran, RU s'engage à la politique containment de Truman) 1978 : accords du camps David (président égyptien El-Sadate et 1er ministre israëlien M.Begin sous médiation du présient des EU J.Carter, Egypte exclue de la Ligue Arabe, processus de paix avec Israël mais échec) Livre : Jean François Bayart L'État en Afrique : la politique du ventre : « la politique du ventre » = régime s'appuyant sur les élites disposant de pouvoir politique, économique, soutien d'une éthnie (ex : Tchad, Idriss Deby et l'ethnie Zaghawa) Afrique du Sud : 7M de séropositif (le pays ayant le plus de cas de sida au monde( mise en place de politique de gratuité du traitement (2016) + AdS se lance dans la course de la mise au point d'un vaccin 2001 : 4 pays africains producteurs de cotons (Bénin, Burkina Faso, Mali et Tchad) porte un playdoer à l'OMC contre les subventions versés aux pays du Nord (effet pervers de la mondialisation néolibérale) Le secteur informel en Afrique : 1er secteur d'emploi des pop urbaines, le micro-commerce (vente de petit produit dans les rues à l'unité ex :cigarette), la drogue (instabilité), l'artisanat(les « dolotières » du Burkina Faso -fabricatrices de bières-) La ligne Durand : frontière entre empire des Indes et Afghanistan (1893) MAIS Pakistan-Inde ne l'a reconnaissent pas (1947)( territoire base de la guérilla anti-soviet (1979-1989), puis la zone est nommée FATA par Pakistan (2013) 1er année : 1947 : la doctrine Truman considérait que la pauvreté favorisait la diffusion du communisme 1955 : conférence afro-asiatique de Bandung (le "Tiers État" expose ses "cahiers de doléances" : colonialisme, égalité des races et des nations) 1961 : Frantz Fanon publie Les Damnés de la terre manifeste pour la lutte anticoloniale qui devient la Bible des mouvements tiers-mondistes 1964 : première Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED)(rééquilibrer les termes de l'échange entre Tiers- monde et ) les pays développés s'engagent à verser de leur PIB à l'aide au développement (APD, Aide publique au Développement) Théorie des climats de Montesquieu : le « racisme climatique » Yves Lacoste dénonce un « déterminisme géographique » (la colonisation néfaste pour le développement) 1945 : l'ONU crée de nombreuses agences spécialisées : FAO (agriculture), OMS (santé), UNESCO (éducation), UNICEF (enfance) 1960 : la Banque mondiale crée l'AID (Association d'Aide au Développement) 1965 : création du PNUD (Programme des Nations unies pour le Développement) MAIS forme de néocolonialisme (GB Commonwealth et Françafrique, Chinafrique) 2015 : nouvel agenda de développement durable avec 17 buts dont 1er objectif est de faire disparaître la pauvreté d'ici 2030 + 2eme objectif de diviser par 2 la faim dans le monde 1996 : initiative PPTE (pays pauvres très endettés, allégement de 20% de la dette de 14 pays surtout Afrique de l'Ouest et du Centre) 2005 : les ministres des finances du G8 se sont entendus sur un "effacement" de dette publique multilatérale pour 35 PPTE 1960-1970 : Echec de développement autocentrée (Zambie, Ethiopie, Ghana) Années 80 : les « lions africains » (Afr. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok