Histoire des idées politiques après 1789

Histoire des idées politiques après 1789

Résumé du document

L'histoire dont il est question nous l'entendrons de façon académique. Il s'agit d'une science de la connaissance des éléments structurant l'évolution du passé d'une réalité donnée. Ce sont des éléments importants de quelque chose qui évolue et ceux de quelque chose qui a évolué dans le passé. L'Histoire est entendue comme un récit. La pensée politique étant un récit, chaque pensée politique est un récit. Faire l'histoire d'un récit c'est un récit aussi. On a une succession d'idées politiques ; une idée de nation comme origine du pouvoir politique (Sieyès). Il a apporté un certain nombre de choses aux idées politiques.

Sommaire

I. Sieyès
A. Bentham
B. Claude Henri de Saint-Simon
C. Tocqueville

II. Proudhon
A. Marx
B. Mussolini
C. Points communs

Informations sur le cours

nicolas
  • Nombre de pages : 54 pages
  • Publié le : 10/06/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 10/06/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Ce système politique est nécessairement anti- démocratique et ne repose pas sur l'individu mais la fusion de l'individu. C'est un régime antiparlementaire évidemment. C'est une pensée politique qui repose sur la critique radicale de tout et son contraire. La doctrine va fédérer les oppositions diverses qui ne sont pas d'accords. HITLER Père de l'idéologie nazi. Il est né en haute Autriche en 1889 à la frontière entre l'Autriche et l'Allemagne dans une famille modeste (son père était douanier) et est mort en 1945. [...]


[...] Culte de la personnalité avec le guide qui devient vite plus qu'un simple humain, ils étaient perçus comme des demi-Dieux. Idée de l'obéissance comme principe moral de l'individu fusionné dans le groupe. Si j'obéis au guide je fais ce qui est bien jusqu'au sacrifice ultime. La mort peut participer à la construction de l'être collectif auquel on participe. [...]


[...] C'est lui qui finira par sortir Napoléon Bonaparte du dispositif puisqu'il proclame sa destitution. Il est l'auteur de la Constitution de l'An 8 de 1799 qui est la matrice de l'empire de 1804. Il donne à la France l'idée de Constitution et l'idée de nation. « La souveraineté nationale appartient au peuple » Il meurt à Paris en 1836 (88 ans) Vrai sens naturel pour sentir les risques Son œuvre Deux textes fondamentaux : - « Qu'est-ce que le Tiers-Etat ? » publié en 1789. [...]


[...] Il dit ce qui aurait dû être ou fait et indique ce qu'il reste à faire. Ce texte est un programme politique. - Constitution de l'An Elle était voulu par Napoléon la plus obscure possible. Il a essayé d'instituer le contrôle de proportionnalité des lois sans grand succès Sa pensée A. Idée de nation comme origine et fin du pouvoir politique C'est une pensée simple en terme de structure, pas énormément d'idée différemment de Proudhon par exemple. Cependant il s'en tient à ses idées. [...]


[...] Sauf que la race aryenne n'existe plus en 1925 car par un processus la race aryenne a fini par s'édulcorer et il reste aujourd'hui une population qui présente des caractéristiques proches de cette race d'élus qu'il va falloir épurer pour redonner naissance à la race aryenne. Objectif de réactiver la race dite pure pour gouverner le monde. Idée fondamentale de l'idée nazie. Politique de contrôle des naissances notamment des bébés handicapés qui vont être assassinés. Certains allemands vont être sélectionnés et groupés dans des systèmes qui donneront naissances aux SS. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok