Plutarque : fiche biographique

Plutarque : fiche biographique

Résumé du document

Plutarque (Plutarchus en latin) est un philosophe et biographe grec ayant vécu dans la seconde moitié du Ier siècle apr. J.-C. et dans la première moitié du IIe siècle après J-C. Il naquit vers 46 apr. J.-C. dans une contrée de la Grèce centrale, la Béotie, au nord-ouest de l'Attique, et plus précisément dans la cité de Khairneia mieux connue en français sous le nom de Chéronée. Issu d'une famille plutôt aisée et cultivée, il commença à étudier dans sa cité natale avant de la quitter pour aller dans la polis athénienne en 65 afin de s'instruire à l'école platonicienne dans les lettres, la philosophie et la rhétorique et où il a aussi obtenu la citoyenneté athénienne. Par la suite, Plutarque effectua plusieurs voyages en Égypte, à Alexandrie, mais aussi en Asie Mineure et finalement, c'est en Italie et plus précisément à Rome qu'il fit escale plus longuement. Grâce à ses différents séjours dans l'Urbs, il s'initia puis apprit le latin et donna également des conférences ainsi que des leçons de grec et de philosophie qui lui attirèrent le succès et les faveurs de l'empereur Trajan. D'ailleurs celui-ci lui confia l'éducation de son fils par adoption, Hadrien ainsi que des charges publiques telles le gouvernement d'Illyrie et aussi des titres honorifiques. Plutarque, après avoir obtenu la citoyenneté athénienne, acquiert celle de Rome et adopta en même temps le gentilice Mestrius.

Sommaire

  1. L'oeuvre biographique de Plutarque
  2. Les traités moraux

Informations sur la fiche

Julien
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 07/04/2014
  • Langue : français
  • Consulté : 10 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Concernant le couple Epaminondas/Scipion, l'œuvre a malheureusement été perdue, mais nous en avons mention par d'autres écrits. Les Vies parallèles des hommes illustres constituent donc une source extrêmement riche tant sur les personnages que sur les événements auxquels ils furent protagonistes tels Flamininus vainqueurs à la bataille de Cynocéphales. II] Les traités moraux. L'immense œuvre bicéphale de Plutarque se complète avec tout un ensemble éclectique d'écrits traitant de divers sujets comme l'ordre religieux, l'éthique, la philosophie, la politique ou encore l'histoire. [...]


[...] L'œuvre biographique de Plutarque. Plutarque est avant tout très connu dans le monde des lettres et de l'Histoire pour son œuvre biographique monumentale, Vies parallèles des hommes illustres, se consacrant à la vie de grands hommes romains et grecs. Les Vies parallèles des hommes illustres correspondent à une cinquantaine de biographies dont 23 pairs composés de deux biographies, une d'un grand homme romain, et l'autre d'un grand homme grec ; et quelques écrits biographiques isolés sur des personnages bien précis comme le roi perse Artaxerxès II, l'astronome grec Aratos ou encore les empereurs romains Othon et Galba. [...]


[...] Il naquit vers 46 apr. J.-C. dans une contrée de la Grèce centrale, la Béotie, au nord-ouest de l'Attique, et plus précisément dans la cité de Khairốneia mieux connue en français sous le nom de Chéronée. Issu d'une famille plutôt aisée et cultivée, il commença à étudier dans sa cité natale avant de la quitter pour aller dans la polis athénienne en 65 afin de s'instruire à l'école platonicienne dans les lettres, la philosophie et la rhétorique et où il a aussi obtenu la citoyenneté athénienne. [...]


[...] Plutarque, après avoir obtenu la citoyenneté athénienne, acquiert celle de Rome et adopta en même temps le gentilice Mestrius. Il est par la suite revenu sur ses terres natales à Chéronée pour se fixer à nouveau dans sa patrie où ses concitoyens l'élisent comme archonte. Il est aussi devenu prêtre d'Apollon au sanctuaire de Delphes et a également créé une académie privée pour l'enseignement de l'éthique. Il a ainsi partagé les dernières années de sa vie entre la vie publique et l'écriture. [...]


[...] Il a bien évidemment marqué son époque, mais n'ont pas laissé indifférents les grands humanistes de la Renaissance à la recherche du renouveau de l'Antiquité comme Érasme, Montaigne ou Rabelais ainsi que certains hommes du Siècle des Lumières tel Jean-Jacques Rousseau. On peut d'ailleurs lire aujourd'hui les Œuvres morales traduites en français en 1572 par l'humaniste Jacques Amyot. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok