Le flux migratoire oriental

Le flux migratoire oriental

Résumé du document

Après la Seconde Guerre mondiale, le taux de fécondité français a rebondi considérablement, mais la croissance économique en France était si élevée que de nouveaux immigrants ont dû être introduits dans le pays. Cette fois, la majorité des immigrants étaient arabes et berbères d'Afrique du Nord.

Sommaire

I. La vague migratoire d'après guerre
II. La part du flux migratoire maghrébin
III. Les communautés libanaise et syrienne
IV. Les bienfaits de l'immigration d'origine orientale

Informations sur la fiche

Nabil
  • Nombre de pages : 1 pages
  • Publié le : 07/07/2016
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 07/07/2016
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] Pour pallier à ce déficit, l'immigration reste l'unique moteur démographique. En effet, une évolution démographique crée une forte activité dans le marché du travail, ce qui parvient à croître une économie. Par ailleurs, ces immigrés maghrébins et proche-orientaux occupent 1 généralement des postes dans la construction ou dans les services demandant peu de qualification. Ces emplois sont d'autant plus délaissés par les ouvriers européens aspirant à une évolution de grade. L'immigration arabe a donc pour avantage d'occuper ces postes incontournables au bon fonctionnement d'un État. [...]


[...] En outre et en comparaison avec la situation des maghrébins, les communautés proche-orientales sont parfaitement intégrées dans la société française, quelle que soit leurs appartenances religieuses. Les bienfaits de l'immigration d'origine orientale Au sein de l'Europe des Vingt-Sept, on constate un vieillissement croissant des populations de dix pays la constituant. De plus, un rétrécissement de la population est redouté, à partir de 2015, puisque l'évolution démographique des pays de l'Union européenne sera négative. Or, pour les économistes de la lignée d'Adam Smith, le premier résultat de décroissance est la baisse de la population. [...]


[...] Cette fois, la majorité des immigrants étaient arabes et berbères d'Afrique du Nord. La vague migratoire d'après guerre Plus d'un million de personnes originaires du Maghreb ont immigré dans les années 1960 et 1970 d'Afrique du Nord, notamment d'Algérie, après la fin de la domination française. Un million de piedsnoirs européens a également migré de l'Algérie en 1962 et les années suivantes, en raison de l'indépendance chaotique de l'Algérie. Ce fait est à l'origine des trois millions de Français d'origine algérienne, un petit pourcentage d'entre eux est de troisième ou de quatrième génération française. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok