Le roman, c'est un miroir que l'on promène le long d'un chemin, Stendhal

C'est l'écrivain français Stendhal (1783-1842) qui, dans son ouvrage Le Rouge et le Noir, formule cette célèbre phrase définissant le roman : Le roman, c'est un miroir que l'on promène le long d'un chemin. Cette phrase, devenue avec le fil du temps, citation littéraire, fait souvent l'objet de sujet de dissertation en cours de littérature. Pour cette raison, nous allons décortiquer le sujet afin de vous aider dans la rédaction d'une éventuelle dissertation.

Le roman est un miroir

Credit Photo : Unsplash Thought Catalog

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Contexte littéraire de la citation
Exemple de plan de dissertation


Contexte littéraire de la citation

Cette phrase de Stendhal est souvent associée à l'idée que la société peut se faire d'un roman qui ne serait que le reflet de la réalité. C'est alors, tout naturellement, que se pose la question du réalisme, de la subjectivité et de l'objectivité. Il est également question du rôle qu'un roman, une oeuvre littéraire peut avoir face à la société.

Quelle est alors la fonction du miroir ? C'est un miroir qui renvoie une image statique ? Ou au contraire, s'agit-il d'un miroir que l'on peut orienter comme on le souhaite ?

Si Stendhal essaye de définir ce qu'est un roman, c'est aussi parce que dans son livre Le Rouge et le Noir, il tente de décrire la société du début et milieu du XIXe siècle. Le roman, inspiré d'un fait divers (l'affaire Berthet), présente les éléments indispensables pour que l'on puisse s'interroger sur la véracité des faits, sur l'authenticité et sur le côté romanesque de l'histoire.


Exemple de plan de dissertation

Introduction

Selon Stendhal, le « miroir » et le « chemin » sont deux éléments issus du roman qui font qu'un ouvrage de caractère littéraire puisse avoir un rôle très important dans la définition même de la société et du rôle joué par les Hommes. Est-ce qu'un roman est un outil servant à comprendre et à refléter nos vies ? Mais, qu'est-ce qu'il en est des éléments de véracité et de fiction ? Faut-il tout croire dans un roman ?

I) Dépeindre la société
A. Les éléments du réel
B. Les éléments du fictif
C. Où se place le romancier

II) Les personnages comme outil de représentation
A. Le personnage est-il le maître du miroir ?
B. La description de la société
C. L'intérêt pour les auteurs de décrire la réalité sociale

III) Le miroir comme technique de roman engagé
A. Le miroir, reflet ou révélation ?
B. Le roman incarne des idées
C. Le lecteur est-il conscient de ce miroir ?

Conclusion

La fonction du roman n'est peut-être pas de refléter à la perfection la société qu'il essaye de dépeindre, mais sa mission est peut-être plutôt liée à une sorte d'évasion. Il s'agirait d'une évasion fictive basée sur le réel avec un miroir à inclinaison qui peut être orienté selon les normes de la société, mais aussi selon les moeurs et les pensées de chacun.


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

La dissertation en littérature, méthode et exemple
Le comique a-t-il pour unique fonction de faire rire ?
Commenter un texte - Bel-Ami de Maupassant (excipit)
Commenter un texte - Incipit de Germinal de Zola
"L'Assomoir" d'Émile Zola : thèmes et exemple de plan de commentaire

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok