Consultez tous nos documents en ligne !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
9.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Nouveau premier ministre UK : comment fonctionne la monarchie parlementaire au Royaume-Uni ?

Dans cet article, nous allons aborder la question du fonctionnement de la monarchie parlementaire au Royaume Uni ainsi que de la mise en place d'un nouveau premier ministre.

Nouveau premier ministre UK : comment fonctionne la monarchie parlementaire au Royaume-Uni ?

Keir Starmer

Dans la monarchie parlementaire, le monarque partage le pouvoir avec le parlement élu. Le premier ministre est le chef du gouvernement, il est responsable devant le Parlement mais doit respecter la monarchie. Le nouveau premier ministre est Keir Starmer, élu depuis le 5 juillet dernier et dont le parti est le parti travailliste. Il y a encore à ce jour beaucoup de conventions et de traditions qui entrent en ligne de compte dans l’ensemble du processus.
La nomination d’un nouveau premier ministre en Angleterre relève d’un lourd protocole, avec un mode de fonctionnement toujours bien spécifique.

LE RÔLE DU MONARQUE

Le monarque actuel est Charles III, et malgré le fait qu’il soit le chef de l’État, son rôle demeure essentiellement symbolique. Ainsi, ce rôle reste important dans l’ensemble des cérémonies, il approuve également les lois et représente le pays quand il y a des événements mondiaux.

LE PARLEMENT

Au Royaume Uni, le Parlement possède deux chambres, on dit qu’il est « bicaméral ». Il y a la chambre des communes et la chambre des lords. La chambre des communes est la chambre dite basse, elle propose et adopte les différentes lois. La chambre des lords est appelée quant à elle la chambre haute. Il s’agit des membres non élus, il y a entre autres des évêques. Elle possède davantage un rôle de révision des lois et peut éventuellement retarder la législation. Elle n’aura cependant pas la possibilité de la bloquer de manière définitive.

LE GOUVERNEMENT

Le Premier Ministre est le chef du gouvernement, il est le leader de son parti, en ce moment, du parti travailliste comme nous l’avons dit plus haut. Il est nommé par le roi mais il doit être approuvé par la chambre des communes pour pouvoir gouverner, la notion de confiance dans le pouvoir revêt ici toute son importance. Le Premier Ministre choisi ses ministres, ceux qui feront partie du gouvernement, bien entendu le plus souvent dans son parti politique.

LE MODE DE FONCTIONNEMENT DE LA MONARCHIE PARLEMENTAIRE

Le Gouvernement possède un certain nombre de pouvoirs et de fonctions.
Il y a d’abord le pouvoir exécutif, qui est dirigé par le premier ministre. Le pouvoir législatif est divisé entre la chambre des communes et la chambre des lords. Selon le cas, les lois sont proposées par le gouvernement, ce sont alors des projets de loi ou bien par des députés, ce sont dans ce cas des propositions de loi. Le pouvoir judiciaire est indépendant des deux autres pouvoirs.
C’est le roi qui nomme les juges en place avec l’aide du gouvernement.
En pratique, il existe des sessions, où le Parlement se réunit, généralement une fois par an pour le vote de lois, des débats d’ordre politique et tout ce qui concerne les actions du gouvernement et de ses membres en général.
Des élections sont mises en place au minimum tous les cinq ans afin de définir les membres de la Chambre des Communes.
Le gouvernent doit rendre des comptes au Parlement, la Chambre des Communes possède un certain nombre de pouvoirs, dont celui de forcer la démission du gouvernement.

LE PREMIER MINISTRE ET SA NOMINATION

Comme nous l’avons dit plus haut, le nouveau Premier Ministre est le leader du parti travailliste, il a par conséquent remporté la majorité des sièges dans la Chambre des Communes. Ce n’est qu’après la nomination officielle par le roi que ce leader est devenu Premier Ministre et qu’il a été amené à former son gouvernement.
Il peut arriver toutefois que personne ne remporte de majorité, cela n’a pas été le cas lors des dernières élections, où le parti travailliste a remporté la victoire haut la main. En l’absence de majorité, il existe un gouvernement « suspendu ».

CONCLUSION

Aujourd’hui, la monarchie reste très profondément ancrée dans la tradition, et cela amène un certain nombre de problématiques, comme notamment le rôle du monarque, sa pertinence au sein du gouvernement. Il devient nécessaire pour la famille royale de justifier ses dépenses aux yeux du public. Enfin, une nécessaire adaptation à la modernité doit être prise en compte pour un meilleur contrôle global.

Besoin d'un tuteur ? Nous pouvons vous aider !

Obtenir de l'aide pour mon devoir