Identifier, protéger et valoriser le patrimoine : enjeux géopolitiques (dans thème 4)

Le programme de spécialité en histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques propose cinq thèmes différents pour le niveau Terminale. Le quatrième s’intitule « Identifier, protéger et valoriser le patrimoine : enjeux géopolitiques » et s’articule autour de trois axes, à savoir : la notion du patrimoine mondial, patrimoine, la préservation entre tensions et concurrences, la France et le patrimoine, des actions majeures de valorisation et de protection

Enjeux geopolitiques

Enjeux geopolitiques - calenda.org

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Cette spécialité est une des nouvelles modalités intégrées dans le nouveau bac général. Quel est l’intérêt de cette spécialité ? La pluralité de points de vue et d’angles d’attaque, ainsi les élèves pourront bénéficier de différentes approches et traiter les différentes situations que propose le monde actuel. C’est une continuité du programme qui est vu en cours d’histoire-géographie et en cours de sciences économiques et sociales du niveau de Seconde.

Nous allons aujourd’hui, ébaucher des lignes générales afin de vous aider à mieux composer votre sujet d’histoire-géographie.


Mais… qu’entendons-nous par patrimoine ?


Le patrimoine est défini comme l'ensemble des biens hérités de la famille mais aussi de la nation. Une lecture historique du patrimoine des villes implique des questions d’éducation et de civilisation. Elle permet de comprendre les expériences humaines dans toute sa diversité.


Dans ce sens, plusieurs questions se posent :

- Comment échapper à l’imposture quand on est face au patrimoine d’une ville ?

- Quels sont les défis auxquels nous devrons faire face lors d’une lecture historique du patrimoine ?


En plus, il faut savoir que le patrimoine peut se présenter sous deux formes :

- Matériel

- Immatériel


Quel est le rôle du patrimoine dans la construction des mémoires ?


L'amélioration du patrimoine joue un rôle dans la construction historique des mémoires. La valeur du patrimoine provient de la relation de l'entreprise avec celui-ci. La question du patrimoine urbain pose la question de savoir quelles sont les personnes et les acteurs conscients de ce patrimoine et, d’une façon plus large, quels sont les enjeux des différents pouvoirs (politique, économique, religieux et culturel).

Le patrimoine remonte dans le temps et il est intemporel. Faut-il muséifier le patrimoine ? Dans une ville, faut-il préserver le patrimoine ou laisser les habitants y vivre ?

Après avoir posé les bases de ce qu’est le patrimoine, on peut se demander comment trouver un axe problématique au travers duquel démontrer l’importance du patrimoine en lien avec un sujet en rapport avec notre pays, par exemple. Ainsi, on pourrait s’interroger, par exemple, sur :

- Le patrimoine et les villes en France : revitalisation et évolution ?


Le patrimoine est un ensemble d'actifs, matériels ou immatériels, dont l'une des caractéristiques est d'établir un lien entre les générations, tant passées que futures.

Il est donc issu d'un patrimoine, d'un produit de l'histoire plus ou moins ancienne, d'un territoire ou d'un groupe social.

Ainsi, dans ses différentes formes, le patrimoine a nécessairement une dimension collective et sa conservation est d'intérêt général.

Enfin, nous observons que la notion de patrimoine est très large selon les points de vue, les acteurs, les lieux, la quantification et le type de patrimoine. Ce qui est évident, c’est que depuis quelques années, le patrimoine ne peut plus être dissocié du développement urbain ni des ressources territoriales.

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok