En 1999, la firme Michelin annonce 7500 licenciements dans ses usines françaises. Le Premier Ministre (socialiste) Lionel Jospin déclare : « L'État ne peut pas tout ». Dans quelle mesure cette déclaration du Chef du Gouvernement est-elle, selon v

En 1999, la firme Michelin annonce 7500 licenciements dans ses usines françaises. Le Premier Ministre (socialiste) Lionel Jospin déclare : « L'État ne peut pas tout ». Dans quelle mesure cette déclaration du Chef du Gouvernement est-elle, selon v

Résumé du document

Nul ne peut réfuter que l'État est omniprésent dans les sociétés modernes. Il peut être définit comme un cadre qui se charge de délimiter les actions de la société dans sa globalité. Peu importe ce qu'il se passe, dans la société moderne c'est toujours l'État qui se charge de l'encadrer. Chaque individu est donc, dès sa naissance soumis à l'autorité de l'État sur le territoire national. Une fois que l'on a admis cela, il est logique d'affirmer qu'en échange de cette soumission, l'État se doit (s'il veut conserver son statut) de se préoccuper des besoins et de l'évolution de la société. C'est ici que se situe le problème. Quelle est la limite à ne pas franchir ? L'État peut-il tout le temps tout arranger ? Selon Lionel Jospin, la réponse a cette question est négative, « L'état ne peut pas tout ». Mais alors, dans quelle mesure cette déclaration de l'ancien Chef du gouvernement est-elle révélatrice de la nature et du rôle des États modernes ?

Sommaire

I. Un État omniprésent

II. Mais l'Etat ne peut pas tout

Informations sur la dissertation

mael
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 30/04/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 30/04/2012
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Paralysé par ses propres fondations ainsi que par la force de la volonté commune (les citoyens), il n'est pas en mesure de tout faire sur son territoire. Encore une fois, il organise, régit, et contrôle les règles de fonctionnements qui définissent le cadre. Mais il les subit aussi par la même occasion. Conclusion : L'état ne peut donc pas tout. Il est selon nous au centre de l'équilibre de la société. Cependant si l'on personnifie l'État, nous pouvons affirmer qu'il ne se suffit pas à lui même. [...]


[...] Pressé par les salariés de s'opposer à ce plan de licenciement, le Premier Ministre (socialiste) Lionel Jospin déclare : L'État ne peut pas tout Question : Dans quelle mesure cette déclaration du Chef du Gouvernement est- elle, selon vous, révélatrice de la nature et du rôle des États modernes ? Introduction : Nul ne peut réfuter que l'État est omniprésent dans les sociétés modernes. Il peut être définit comme un cadre qui se charge de délimiter les actions de la société dans sa globalité. [...]


[...] L'État ne peut pas tout, il ne peut pas agir constamment pour aider les individus a chaque fois qu'ils sont en difficultés. Cependant il veille a ce que chacun possède le même statut au sein de la société. En d'autre terme, il définit les règles du jeu, puis veille à ce que tout le monde les respectent bien. Mais il ne peut pas les modifier constamment pour favoriser tel ou tel participant. Ce principe est la fondation de l'État moderne. II- Mais l'Etat ne peut pas tout. [...]


[...] Dans cette seconde partie nous allons rappeler que (pour reprendre les propos de Monsieur Lionel Jospin) l'État ne peut pas tout Pour cela nous allons prendre l'exemple des représentants directes de l'État, c'est à dire les politiciens, afin de montrer que par leurs actions, ils rendent caducs les fonctions initiales de l'État. Puis il s'agirat de souligner le fait que ce n'est pas forcément l'État qui détermine la société. Le projet personnel des représentants de l'État. Actuellement en pleine période de course à la présidentielle, nous citoyens, sommes en mesure de donner un avis objectif sur le rôle des politiciens dans notre société moderne, (la France). [...]


[...] En encadrant la société et en exerçant le monopole de la violence physique il permet aux individus de s'épanouir raisonnablement. En ce sens, tout les individus savent qu'ils ont droit à la liberté. Ils ont connaissance qu'ils peuvent l'exercer sous la protection du pouvoir qui est équilibré car il est séparé. Et ils savent aussi que leur liberté est permise pour tout le monde, parce que celle-ci est encadré. Donc ils se soumettent a l'autorité de l'État. Il dispose donc d'un grand pouvoir. L'État régule et réduit les inégalités. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok