Albert du Roy

Albert du Roy

Résumé du document

Directeur de la rédaction de France 2, Albert du Roy démissionne le 5 juin 1998. Il était arrivé en août 1997, avec un projet rédactionnel ambitieux : moins de faits spectaculaires, meilleure hiérarchisation des sujets, traitement de l'actualité du jour en un quart d'heure, approfondissement de l'information avec des enquêtes. Il avait vite fallu rabattre les ambitions face aux exigences de l'actualité et à quelques résistances internes.

Sommaire

I. L'évènement du jeudi
II. La concurrence médiatique
A. La concurrence inter-médias comme accélérateur de la médiatisation
B. Un cinquième pouvoir contre les médias

Informations sur la fiche

Sylvia
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 14/06/2018
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 14/06/2018
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] Pour Albert du Roy, journaliste, trouve le temps de douter «ai-je participé à une illusion ou à une escroquerie ? » Dans son ouvrage la mort de l'information, il est question du délitement de la démocratie représentative au profit de la démocratie d'opinion entraînant les journalistes dans le naufrage des corps intermédiaires. Il s'insurge contre le succès, voire la notoriété, devenu la mesure de tout. Et de regretter le temps où « la qualité » était l'aune à laquelle pouvait se mesurer les réalisations humaines (politiques, médiatiques ou autre). [...]


[...] Albert du Roy. Directeur de la rédaction de France Albert du Roy démissionne le 5 juin 1998. Il était arrivé en août 1997, avec un projet rédactionnel ambitieux : moins de faits spectaculaires, meilleure hiérarchisation des sujets, traitement de l'actualité du jour en un quart d'heure, approfondissement de l'information avec des enquêtes. Il avait vite fallu rabattre les ambitions face aux exigences de l'actualité et à quelques résistances internes. Certains responsable de France 2 reconnaissaient Albert du Roy d'avoir amélioré la qualité des JT, même si l'audience n'a pas suivi, notamment en réhabilitant les enquêtes et en mettant fin à la succession de courts sujets « clippés ». [...]


[...] Et si c'était d'abord le citoyen qui était défaillant ? Il assure que l'on a « les hommes politiques/ médias/etc que l'on mérite». La concurrence entre les médias produit des effets néfastes, Albert du Roy pointe ainsi lla fascination du direct, la dictature de l'instantanéité, la hiérarchie marketing des informations dans les médias. Si le monopole de l'information est néfaste, la concurrence a des effets délétères qui, conjugués à la rapidité permise par les technologies, conduisent à d'inévitables dérapages. Il estime que c'est l'opinion qui fait les médias. [...]


[...] L'évènement du jeudi. Un magazine hebdomadaire français d'actualité générale, fondé en 1984 par Jean-François Kahn. Il se distinguait par un ton virulent dans ses commentaires de l'actualité, il est repris dans les années 1990 par le groupe Lagardère. Un magazine à tendance politique.  La concurrence médiatique. La dernière étude du baromètre TNS Sofres- La Croix, publiée le 19 janvier 2012, révèle que 49% des sondés ne font pas confiance à la presse écrite pour la télévision et 63% pour la presse en ligne. [...]


[...] La télévision :8/10 français l'utilise : internet le 2ème média d'information, pour les -35 ans le 2ème média. Une confiance dans la radio. 6/10 jugent les médias pas très indépendants, comme les affaires Média part sur Woerth/ Betancourt mais aussi sur les fuites comme les vols de Michel Alliot Marie. Une rupture entre les médias et le grand public comme l'affaire Wikileaks. Une fracture culturelle dans l'information sur le net des français parlent d'une détérioration des médias, du notamment avec internet. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok