Pimido

Critique du film Gloria (1980) de John Cassavetes

Critique du film Gloria (1980) de John Cassavetes
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

I) Une vision de New York
A. Constat réaliste d'une ville en pleine transformation
B. Une histoire plus vraie que nature
II) Une mise en scène prodigieuse au service d'un scénario poignant.

Gloria, une ancienne call girl, se voit confier un petit garçon, Phil, dont la famille vient d’être éliminée par la mafia. Pourchassée, elle fuit alors à travers New York avec l’enfant… Avec Gloria, John Cassavetes fait son retour à New York, une ville qu’il avait grandement déserté depuis son installation à Los Angeles. Le film commence par des plans aériens de « Big Apple » à couper le souffle. La caméra plane comme un aigle sur le pont de Brooklyn ainsi que les tours jumelles encore debout… Mais rapidement, on assiste à une sortie de bus jusqu’à une entrée dans un immeuble extrêmement angoissante. On devine alors la proie. Une jolie portoricaine rentre chez elle. L’ambiance devient poisseuse et inquiétante. Le mari s’agite, sue et panique. Il faut partir, mettre les gosses à l’abri. Mais il est trop tard, ils sont déjà en bas. Le père a fauté. Il a donné des noms. Maintenant, toute sa famille doit payer. Le petit Phil a juste le temps de se réfugier chez sa voisine, Gloria…

Les plus consultés

  • Si aujourd'hui Hitchcock est considéré par beaucoup comme l'un des plus grands réalisateurs de cinéma ou un artisan brillant au sein de l'industrie hollywoodienne, cela n'était pas le cas lors de la sortie de ses films. Peu aimé de la critique, il était accusé de toujours refaire la même histoire ou de faire ses films en fonction du public....

    amicie

    jeudi 22 avril 2010

    Fiche de 11 pages - Cinéma

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Andreï Tarkovski, réalisateur russe et grand théoricien du cinéma, nous donne à lire une conception du cinéma qui lui est propre. Dans Le temps scellé, paru en 1989, il nous offre une vision de la temporalité unique, très musicale et fidèle à la réalité. En effet l'art du temps est d'après lui, l'essence du cinéma. Il doit être concret, ce...

    Elise

    dimanche 24 janvier 2010

    Commentaire de texte de 2 pages - Cinéma

    Commentaire.s (0) Partage.s (1)
  • Dans ce livre, Tarkovski nous donne une vision bien précise de tout ce qui constitue, selon lui, le cinéma. En s'appuyant sur sa pratique, il a développé de nombreuses théories. Le passage sur lequel j'ai choisi de me pencher concerne sa théorie sur la couleur au cinéma. Plus précisément, il s'agit des trois derniers paragraphes du chapitre sur...

    Benoit

    mardi 18 janvier 2011

    Commentaire d'oeuvre de 5 pages - Cinéma

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Document:Le son, Fritz Lang, L'expressionnisme, fiche de 2 pages en cinéma Extrait: Quand le cinéma n'avait pas encore de son intégré, c'était le public lui-même qui le bruiter, dans certains cas de représentation plus luxueuse, c'était tout un orchestre qui accompagner le film ou il y avait ce qu'on appelle l'orgue de cinéma. [...] Le...

    Laëtitia

    lundi 12 janvier 2009

    Fiche de 2 pages - Cinéma

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • Dans le monde du Seigneur des Anneaux, il existe plusieurs races. Commençons par présenter les Magiciens. Il en existe cinq : Saroumane le Blanc, Gandalf le Gris, Radagast le Brun et les deux magiciens bleus. Ces magiciens sont en fait des anges appelés Istari, envoyé par le Dieu Iru Illuvatar sur la Terre du Milieu afin d'aider tous les êtres...

    LANG

    mercredi 06 novembre 2019

    Étude de cas de 3 pages - Cinéma

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Brad Pitt (né en 1963), de son vrai nom William Bradley Pitt, est un acteur américain à l'immense succès international. Nous allons démontrer dans ce document la diversité des rôles de cet acteur ainsi que les performances incroyables qu'il est capable d'offrir aux spectateurs.

    LANG

    dimanche 03 novembre 2019

    Étude de cas de 3 pages - Cinéma

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il y a un travail de la mémoire, une navigation entre différentes strates de la conscience, un désenfouissement, une exploration souterraine. "Le travelling fouille le plan", selon Antoine de Baecque. "Nuit et Brouillard" (1956). Shoah : il y a un passé et présent contenus dans l'image - Déambulation, recueil de traces du passé - Actualisation...

    Samuel

    lundi 22 juillet 2019

    Dissertation de 3 pages - Cinéma

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il y a un effet de déréalisation de la voix du personnage. Le son est proche de l'oreille du spectateur (point d'écoute), un affranchissement des dimensions de l'espace. Il y a proximité et ubiquité. Voix-je (Chion) : présence de la voix, proximité maximale avec l'oreille du spectateur, espace mat et sans réverbération. La voix est à elle-même...

    Samuel

    lundi 22 juillet 2019

    Cours de 4 pages - Cinéma

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok