L'invention de la presse : de Gutenberg à Renaudot

L'invention de la presse : de Gutenberg à Renaudot

Résumé du document

La presse, un mot dont les deux significations sont indissociables : La presse, c'est l'instrument qui permet grâce à une action physique, d'imprimer un message écrit La presse, c'est aussi le vecteur qui transportera ce message, qui le diffusera grâce auquel il trouvera son public L'imprimerie, cette grande invention du Xve siècle, n'aurait pas permis à elle seule l'existence de la presse si elle n'avait pas été en quelque sort relayée par un autre, celle de la poste. Comment s'est opérée cette révolution ? : A travers quelle évolution techniques ? A travers quelles transformations des idéologies et des mentalités ?

Sommaire

I. L'invention de l'imprimerie

II. L'invention des Journaux

Informations sur la fiche

Anaïs
  • Nombre de pages : 5 pages
  • Publié le : 27/06/2014
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 08/08/2014
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] La Gazette et bel et bien la première feuille hebdomadaire jamais imprimée en France et elle fit tout pour faire disparaître la feuille rivale : Renaudot réussit à enlever aux deux libraire la collaboration d'Epstein Ces derniers lui contestent le droit de publier une gazette, un droit qu'il estiment revenir à la seule communautés des imprimeurs-libraires la monarchie choisit d'appuyer Renaudot contre la communauté des libraires jugée trop indépendant Les nouvelle ordinaire avec le Numéro 49, du 19 décembre 1631, signé Z. La presse française passe donc au régime du monopole La monarchie instaure ainsi sa mainmise sur l'information, information que les français attendront d'en haut. Tout édition de livre doit être autorisée. [...]


[...] La presse Gutenberg : un système technique qui aura la vie dure les conditions préalables, la principale : l'invention du papier Le papier est une invention chinoise qui selon la tradition, daterait de 105 avant JC. Le papier est couramment utilisé en Chine dès le premier siècle avant JC mais il va mettre très longtemps pour parvenir en Occident Ce papier va permettre des pliages variés, de là des volumes différent, les in-octavo, in quarto . Le papier est fait à partir de vieux chiffons déchiquetés : Les morceaux sont soumis à macération dans des cuves et réduits en bouillie Lessivée et dilué, la pâte à papier est ensuit étalée dans des tamis où elle égoutte puis sèche Il faut beaucoup d'eau pour faire fonctionner les moulins à papier qui, à la fin du Moyen Age, fabriquent 2 à 3000 feuilles par jour La papier remplace à partir du XIII e siècle (en France), le parchemin . [...]


[...] On publie à Paris : L'anti-pseudo-pacifique ou Censeur français, du sieur de la Barillière, en 1604 Les événements intérieurs sont également commentés : la mort de Concini est saluée de libelles enthousiastes qui exaltent les merveilles et coup d'essai de Louis le Juste La Gazette de France de Theophraste Renaudot arrive donc à son heure : En 1611 paraît le premier numéro du Mercure François, le premier périodique français. C'est un recueil annuel qui fait une large place aux extraites d'occasionnelle et de canards. [...]


[...] Renaudot et l'invention de la presse à la française Pourquoi Renaudot ? Né à Loudun, au nord-ouest de Poitiers en 1586. Docteur en médecine de l'université de Montpellier en 1606 (19ans), Théophraste Renaudaot s'est installé médecin dans sa ville natale en 1608 Vers 1610, il est remarqué par Richelieu, jeune évêque de Luçon Il a écrit un traité des pauvres, milite contre la pauvreté, un mal endémique dans une france, qui reconstruit sa société et son économie après les désastres des guerres de religion Le règlement des pauvres et le bureau d'adresses : Installé à Paris en 1625, il ouvre son Bureau d'adresses et de rencontre rue de la Calandre, à l'enseigne du Grand coq, sur l'île de la cité L'utopie mène à la communication Pour toucher un public plus vaste Renaudot fait imprimer des feuilles volantes : Comment l'inventaire des adresses du bureau de et recevoir advis de toutes les nécessitez et commoditer de la vie et société humaine Le projet de Renaudot fait naufrage et il ne garde que le seul Bureau d'adresse : Richelieu ayant confiance dans l'homme et souhaitant disposer d'un haut parleur pour sa politique lui demande de créer cette gazette. [...]


[...] Le privilège est une autorisation de paraître et un monopole d'édition empêchant toute concurrence. Le privilège de La Gazette et de ses annexes deumeura cependant perpétuel jusqu'à la Revolution Renaudot n'a pas que des amis : Guy Patin, médécin très conservateur Renaudot est certes opportuniste . La Fronde écarte momentanément Théophraste de Paris. En Janvier 1649, il suit la cour à Saint Germain, où il fait imprimer la Gazette, ce qui vaut mille invectives En fait, il joue sur les deux tableaux : il a laissé à Paris ses deux fils qui y publient un courrier francais favorable au Parlement. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok