Louis XIV à Paris : achever le Louvre et les Tuileries

Louis XIV à Paris : achever le Louvre et les Tuileries

Résumé du document

La Fronde avec comme acteurs contre les Frondeurs, la Régente et le cardinal Mazarin, détesté des Français. En octobre 1652, triomphe de la Fronde, écrasée et la reine prend une décision revenir au Louvre, au palais royal. Plénitude du pouvoir politique, Anne d'Autriche. Louis XIV sacré en 1653. Plus le chantier du Louvre s'approche de la façade et plus Colbert s'inquiète de l'architecture de Le Vau. Il n'aime pas Le Vau. Fouquet tombe en 1661, surintendant des Finances pendant la minorité de L. XIV, courtisan un peu intrigant et fait des projets somptueux qui coutent cher. Critiques de Colbert et L. XIV commence à se méfier d'un ministre qui paraît trop ambitieux. Concurrence de Colbert, qui prend sa place

Sommaire

Retour au Louvre (1652-1667)
L'appartement d'hiver de la reine mère (1653) Jacques Lemercier
L'appartement du conseil (1653) Louis Le Vau
L'appartement du roi (1653-1654) Louis Le Vau
L'appartement d'été de la reine mère (1655) Louis Le Vau
Continuation des travaux et la grand dessein inachevé
La galerie d'Apollon (1661-v.1666) Charles Le Brun
Le grand dessein inachevé. Acte III (1665-1678)
François Mansart consulté (1664-1665)
Le « concours » de 1664, l'appel aux Italiens
La colonnade et le « petit » conseil 1667

Les nouvelles tuileries de Le vau (1659 1666)
La « salle des machines » (1659 1662) : Le Vau er Carlo Vigarani
L'achèvement du palais (1665 1667) Le Vau
Le jardin de Le Nôtre 1665-1666

Informations sur le cours

Maëla
  • Nombre de pages : 11 pages
  • Publié le : 01/06/2011
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 21/09/2014
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] En 1660, l'architecte Louis Le Vau est chargé du projet d'achèvement du Louvre : doublement de la Petite Galerie ; achèvement de l'aile nord de la Cour Carrée ; de 1661 à 1663, prolongement de l'aile sud, dotée d'un pavillon oriental, symétrique du pavillon du Roi de style Renaissance et d'un pavillon central. Dès 1668, Le Vau doublant le palais en largeur, la première façade de l'aile sud, face à la Seine, terminée en 1663, disparaît au profit d'une nouvelle façade. Les derniers restes du Louvre médiéval sont démolis. Le Vau propose de faire un bâtiment en symétrie de la petite galerie. x Diapo 38 : Le Vau veut créer une gde place devant l'entrée du palais. [...]


[...] La passion de louis XIV est Saint Germain en Laye et Versailles : le château de son père. DC stratégie de Colbert pr essayer le fixer à Paris, aux Tuileries. Il écrit des lettres au roi et essaie de le retenir. Pr lui, le roi de F. ne peut habiter qu'à Paris. x Diapo 27 : portrait de Robert de Nanteuil, devant la Gde Galerie et les Tuileries estampe. La salle des machines (1659 1662) : Le Vau er Carlo Vigarani Vigarani vient de Modène avec son frère. [...]


[...] Mansart garde le Louvre ancien, il propose un énorme corps de logis, façade plus dynamique, il propose une élévation avec des colonnes au centre (44-45). Plusieurs projets, mais pas de vrais projets. Le concours de 1664, l'appel aux Italiens En 1665, louis XI fait appel au meilleurs maitres italiens et donc on envoie une demande au près des architectes romains dont trois vont répondre, Rainaldi Pierre de Cortone Le Bernin. Le roi est éblouit par le projet de Le Bernin. x Diapo 52-53 : Bernin = Vestibule ovale, ouvert deux ailes concaves, ordre colossal qui repose sur un énorme soubassement. [...]


[...] Construction de la salle des Machines amène Colbert à demander un agrandissement du palais ms élévation car + de place au sol : L'achèvement du palais (1665 1667) Le Vau Le Vau va intervenir en élévation. x Diapo 37 : Nvlles parties en vert = assez important qd mm. Colbert a réussi à retenir le roi 3 ans : le roi habite les Tuileries jusqu'en 1671. Le Vau a construit à neuf toutes les parties du bâtiment. Il reste de la Renaissance que le rez-de-chaussée et le pavillon. Il a épaissit le bâtiment Bâtiment qui n'offre pas une bonne distribution. Il a monté les façades et a construit le pavillon central. [...]


[...] Il n'y a pas de grand dôme, ni d'acrotères = la colonnade arrive et dérègle le système des autres façades, depuis H. IV = pas de sculptures monumentales, pas de pavillons aux angles (celui du roi ni au centre x Cour Carrée, à droite, coupe d'une aile. Pb de la colonnade = elle est trop longue par rapport au Louvre et trop haute elle ne fonctionne pas avec l'ensemble. Proportion d'un dôme. Surrt, on va dérégler l'architecture de la Cour Carrée. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok