Rapport de Saint-Just : constitution d'un gouvernement révolutionnaire

Rapport de Saint-Just : constitution d'un gouvernement révolutionnaire

Résumé du document

Le texte à commenter est un rapport de Saint-Just fait au nom du comité de salut public où il appelle à la constitution d'un gouvernement révolutionnaire. Louis Antoine de Saint-Just est né en 1767, son père est capitaine de cavalerie et sa mère fille de notaire. Se passionnant pour le mouvement révolutionnaire, il entre dans la garde nationale en tant que lieutenant-colonel en juillet.

Sommaire

I-Une volonté de redresser la situation
A-Un constat accablant
B-Le recours à des solutions radicales
II-L'échec d'un gouvernement ordinaire
A-L'incapacité des dirigeants
B-La nécessité d'un gouvernement révolutionnaire d'exception

Informations sur le commentaire de texte

sasi
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 04/08/2011
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 04/08/2011
  • Consulté : 8 fois
  • Format : .docx

Extraits

[...] Le texte à commenter est un rapport de Saint-Just fait au nom du comité de salut public où il appelle à la constitution d'un gouvernement révolutionnaire. Louis Antoine de Saint-Just est né en 1767, son père est capitaine de cavalerie et sa mère fille de notaire. Se passionnant pour le mouvement révolutionnaire, il entre dans la garde nationale en tant que lieutenant-colonel en juillet. Il participe à la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790 qui célèbre la prise de la Bastille, et il fait partie de l'escorte qui raccompagne le roi Louis XVI à Paris après sa tentative de fuite. [...]


[...] C'est à-dire que si les députés de la Convention veulent que leur Constitution puisse durer, ils n'ont guère d'autre choix que de donner le pouvoir à gouvernement révolutionnaire. Pour conclure, on peut s'intéresser à l'influence qu'aura ce rapport de Saint-Just sur l'orientation de la révolution. Comme le désirait l'auteur, mais aussi Robespierre considéré comme le « maitre » du Comité de salut public, un gouvernement révolutionnaire sera institué, dont le Comité de salut public sera l'organe principal. La volonté d'exterminer tous ceux qui ne soutiennent pas ouvertement la révolution marquera la période sanglante de la Terreur, dont Robespierre sera l'organisateur et Saint-Just «l'archange ». [...]


[...] II) L'échec d'un gouvernement ordinaire. Saint-Just insiste tout d'abord sur l'incapacité du gouvernement actuel à rétablir l'ordre et conclut à la mise en place indispensable d'un régime exceptionnel L'incapacité des dirigeants. Saint-Just fait un constat implacable sur l'échec des dirigeants, malgré la bonne volonté des députés de la Convention («vous avez eu de l'énergie »), cela n'a pu empêcher la faiblesse et la corruption qui gangrènent l'administration : « l'administration publique en a manqué » (l.23), « la comptabilité n'a point secondé vos efforts » (l.24). [...]


[...] C'est sur ce modèle que Saint-Just veut instituer un gouvernement révolutionnaire d'exception. Il justifie cette requête par plusieurs arguments, d'une part il met en doute la sincérité, la foi révolutionnaire de ceux qui exercent le pouvoir et de ceux exécutent les lois : « il est impossible que les lois révolutionnaires soient exécutées, si le gouvernement lui-même n'est constitué révolutionnairement » (l.28-29), « les lois sont révolutionnaires ; ceux qui les exécutent ne le sont pas » (l.1). Cela signifie que Saint-Just les dirigeants actuels ne sont pas les plus à même de continuer la révolution. [...]


[...] Pourquoi Saint-Just insiste t-il sur la nécessité constituer un gouvernement révolutionnaire ? Partant d'un constat sur la situation de l'époque, l'auteur propose des solutions pour « consolider la révolution » et la république(I) avant d'insister sur le fait que seul un gouvernement révolutionnaire pourrait mener à bien ce projet (II). Une volonté de redresser la situation. Saint-Just observe que la France est dans une situation très difficile sur le plan politique et social et veut en sortir en recourant à mesures extrêmes Un constat accablant. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok