Guerre Sainte et Djihad selon Al'Sulami

Guerre Sainte et Djihad selon Al'Sulami

Résumé du document

A la fin du Xième siècle, les chrétiens d'occident, en majorité des Francs, se lancent dans l'entreprise des Croisades afin d'effectuer un pèlerinage en Terre Sainte et en particulier sur la ville de Jérusalem qui abrite le Saint-Sépulcre (le tombeau du Christ). Les Croisés s'emparent de la ville après un siège le 15 juillet 1099 et fondent les Etats latins d'Orient pour s'implanter dans les territoires conquis. Cette installation n'est pas au goût des musulmans mais qui, préoccupés par la situation intérieure de leur pays, la Syrie, n'opposent pas une grande résistance, cependant quelques personnes de lettres réagissent. Dès 1098, Shafi'ite, un homme de loi, prêche le Djihad à Damas ; suivi par Al-Sulami en 1105 toujours à Damas. Ali B. Tâhir Al-Sulami (1039-1106) est un philosophe et un juriste damasquin, c'est donc un homme de loi garant de l'unité et de l'intégrité de l'Islam, de ce fait il a un point de vue engagé sur les événements qui se produisent dans son pays as-Sam (la Syrie). Le traité de la guerre sainte a été dicté en public, il s'adresse donc aux habitants de Damas et à tous les musulmans pour relancer le Djihad : l'effort de guerre prescrit par la loi coranique contre les infidèles.

Sommaire

  1. Des musulmans endormis face à des Croisés entreprenants
    1. La situation en Syrie
    2. L'installation des Croisés
  2. Les musulmans doivent réagir en menant le Djihad
    1. Qu'est-ce que le Djihad ?
    2. Qui doit le mener ?
  3. En quoi le Djihad est nécessaire ?
    1. Pour protéger la religion et ses fidèles
    2. Pour combattre les infidèles

Informations sur le commentaire de texte

Valérie
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 17/09/2009
  • Langue : français
  • Consulté : 17 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Faire le Djihad permet également l'accès au paradis L11-12 c'est un paradis que Dieu fait approcher très près de vous en effet, les musulmans qui trouvent la mort dans le Djihad sont considérés comme des martyrs et accèdent directement au paradis, ils évitent ainsi le jugement dernier L14-15 de peur qu'Allah dans la vie future ne vous condamne au pire, aux flammes de l'enfer puisque l'histoire humaine tout entière doit s'achever par la Résurrection et le Jugement Dernier que les morts attendent dans leur tombeau. Le jour venu chacun paraitra devant Dieu muni du livre qui porte ses bonnes et ses mauvaises actions puis passera sur un pont. Soit il tombera en enfer, soit il atteindra le paradis. L'enjeu est donc de sauver son âme. [...]


[...] On est saisi d'un étonnement profond à la vue de ces souverains qui continuent à mener une vie aisée et tranquille lorsque survient une telle catastrophe, à savoir la conquête du pays par les infidèles, l'expatriation forcée [des uns] et la vie d'humiliation [des autres] sous le joug des infidèles, avec tout ce que cela comporte : carnage, captivité et supplices qui continuent jours et nuits. Al-Sulami, Traité de la guerre sainte trad. E. Sivan, journal asiatique Problématique En quoi, pour Al-Sulami, la situation dans laquelle se trouvent les musulmans nécessite-t-elle une réaction qui passe par le Djihad contre les Croisés ? [...]


[...] Le but du Djihad est donc d'augmenter le Dâr al-Islam (territoire de l'Islam) mais aussi de le protéger lorsqu'il est attaqué comme c'est le cas avec les croisades L8-9 Protégez votre religion ceci est présenté comme étant la volonté de Dieu L11 qu'Allah vous a préparée Il s'agit donc ici du petit djihad (djihad mineur, la guerre sainte) qui a foi de défendre et propager l'Islam L40-41 pour exalter dorénavant la parole de la foi et abaisser celle des mécréants donc celle des Croisés, ceci afin de L41-42 dissuader les ennemis de la religion d'Allah de désirer entreprendre de nouveau une telle expédition La peur d'une deuxième croisade doit réveiller les musulmans pour qu'elle ne soit pas si désastreuse pour leur foi. Le but ultime est donc de chasser les Francs L19- 20 vous remporterez la victoire tant espérée sur les Francs et de les renvoyer dans leur pays par la violence pour qu'ils ne soient pas tentés de revenir et puisque c'est ce qu'ils méritent puisque se sont des ennemis d'Allah. [...]


[...] La lutte contre ces troupes revient obligatoirement à tous les musulmans qui en sont capables. Appliquez-vous à remplir le précepte de la guerre sainte ! Prêtez-vous assistance les uns aux autres afin de protéger votre religion et vos frères ! Saisissez cette occasion d'effectuer chez l'infidèle cette incursion qui n'exige pas un effort trop grand et qu'Allah vous a préparée ! C'est un paradis que Dieu fait approcher très près de vous, un bien de ce monde à posséder vite, une gloire qui durera pour de longues années. [...]


[...] La troisième est la plus importante est le royaume de Jérusalem par Godefroy de Bouillon en 1099 et enfin la quatrième fondée en 1102 par Raymond de Saint-Gilles est : le comté de Tripoli. De plus, du fait que les musulmans ne réagissent pas, les Croisés se font de plus en plus envahissants (L29-30) Leur avidité s'accroît sans cesse dans la mesure où ils constatent la lâcheté de leurs ennemis il faut donc qu'ils mettent en œuvre le Djihad. La nécessité de défendre la religion à travers la Guerre Sainte est donc une priorité puisqu'elle est attaquée. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok