La mise en place des nouvelles institutions de la Vème république

La mise en place des nouvelles institutions de la Vème république

Résumé du document

Document: La mise en place des nouvelles institutions de la Vème république, fiche d'histoire contemporaine de 3 pages Extrait: Le 1er juin 1958, le Général de Gaulle est investi par le parlement en tant que chef du gouvernement. Les 2 et 3 juin 58, il est investi de nombreux pouvoirs : - les pouvoirs spéciaux en Algérie - les pleins pouvoirs pour une période de 6 mois en métropole - les pouvoirs constituants Plan: Section 1 : Le projet constitutionnel Section 2 : L'organisation des élections législatives et sénatoriales Section 3 : L'organisation des élections présidentielles

Informations sur la fiche

Arnaud
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 17/02/2009
  • Langue : français
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .rtf

Extraits

[...] Raison politique : En 1958, de nombreux collèges uniques sont instaurés partout dans les colonies. De nombreuses personnes votent et le poids de chaque vote est très important. Le nombre d'électeurs en Afrique Noire est beaucoup plus important qu'en métropole par le système des collèges et la classe politique française y est donc hostile. La solution : Il est décidé que le président de la république est élu par un collège de grands électeurs qui exercent ou possèdent un pouvoir politique i.e les parlementaires, les élus des départements, les conseillers généraux, les maires et les conseillers municipaux. [...]


[...] - 10 sièges pour le parti communiste qui malgré un résultat correct au 1er tour (environ n'ont pas réussi à s'allier aux socialistes. Ces résultats marquent très nettement la victoire des gaullistes et la défaite éclatante de tous ceux qui se sont opposés et qui ont été critiques à l'égard du Général de Gaulle et de son gouvernement dont François MITTERAND (qui sera élu sénateur quelques mois plus tard) et Pierre MENDES FRANCE. Les gaullistes s'installent donc confortablement au parlement. Section 3 : L'organisation des élections présidentielles Les élections présidentielles ont lieu le 21 décembre 1958. [...]


[...] Albert Chatelet qui représente les socialistes et une partie des syndicalistes - Le Général de Gaulle Les résultats sont sans appel. Le Général de Gaulle obtient 80% des suffrages, le parti communiste environ 13% et les socialistes environ 8%. Le Général de Gaulle est élu président de la république à l'issue du 1er tour et entre en fonction le 8 janvier 59. Le gouvernement formé est composé de gaullistes, de modérés, de quelques personnes issues du MRP et de quelques socialistes. [...]


[...] L'élaboration des nouvelles institutions échappe donc aux parlementaires. A la fin du mois d'août 58, le projet constitutionnel est prêt. Au début de septembre, le Général de Gaulle présente la nouvelle constitution aux français place de la République à Paris. Le 4 octobre 58 est proclamée la 5ème république. Le projet constitutionnel s'inspire largement du discours de Bayeux de De Gaulle de 1946 dans lequel il a dénoncé vivement les projets constitutionnels des parlementaires de l'époque et donc les idées même sur lesquelles était fondée la 4ème république. [...]


[...] Ainsi en 1958, les idées du Général de Gaulle se concrétisent. Le vote sur le projet constitutionnel a lieu le 28 septembre 1958 et les résultats sont exceptionnels des français votent en faveur de ce projet). Le même jour, des élections sont organisées dans les colonies françaises portant sur le projet constitutionnel, colonies qui votent massivement en sa faveur. Section 2 : L'organisation des élections législatives et sénatoriales L'organisation de ces élections est précédée par un débat portant sur la nature du mode de scrutin. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok