Les Etats-Unis et le monde depuis les «14 points» de Wilson (1918)

Les Etats-Unis et le monde depuis les «14 points» de Wilson (1918)

Résumé du document

Depuis 1918, les États-Unis d'Amérique sont la principale puissance mondiale. Tant du point de vue économique que militaire et stratégique, cette puissance possède des atouts qui la placent dans une situation hégémonique. Pourtant, cette hégémonie a toujours été contestée par d'autres puissances et elle connaît des limites.

Sommaire

I. De l'isolationnisme à la puissance mondiale (de 1918 à 1945)

II. Un des deux supergrands dans la guerre froide (de 1945 à 1990)

III. Une hyperpuissance dans un monde multipolaire (depuis 1991)

Informations sur la fiche

David
  • Nombre de pages : 1 pages
  • Publié le : 24/11/2014
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 24/11/2014
  • Consulté : 5 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] Les Etats-Unis et le monde depuis les points» de Wilson (1918) Depuis 1918, les États-Unis d'Amérique sont la principale puissance mondiale. Tant du point de vue économique que militaire et stratégique, cette puissance possède des atouts qui la placent dans une situation hégémonique. Pourtant, cette hégémonie a toujours été contestée par d'autres puissances et elle connaît des limites. De l 'isolationnisme à la puissance mondiale (de 1918 à 1945) Entre 1823 et 1917, la politique étrangère des États-Unis est fondée sur la doctrine Monroe selon laquelle les États-Unis ne doivent pas intervenir en Europe, ni l'Europe dans les Amériques. [...]


[...] La guerre du Golfe en 1991 est le symbole de cette politique. Mais avec les attentats terroristes du i l septembre 200Ï et l'émergence d'un monde parcouru par des tensions et des contestations de la puissance étatsunienne, son fils George W. Bush se lance dans une politique plus unilatéraliste en engageant les États-Unis dans la guerre d'Irak en 2003, sans le soutien de l'ONU. Cette politique est un échec. Sous la présidence Obama, le pays revient à l'idée de partager le fardeau de consulter les alliés et de négocier avec les rivaux dans un monde de plus en plus complexe où émergent des puissances concurrentes qui défendent le multilatéralisme. [...]


[...] Le choc Nixon affaiblit le dollar et les États-Unis doivent se retirer du Vietnam. Pourtant, dans les années 1980, le président Ronald Reagan réactive la puissance américaine et réussit à profiter des failles économiques et politiques de l'URSS. À partir de 1985, Mikhaïl Gorbatchev cherche à mettre un terme à l'affrontement, ce qui n'empêche par l'URSS de disparaître en 1991. Une hyperpuissance dans un monde multipolaire (depuis 1991) Depuis la fin de la guerre froide, l'hyperpuissance américaine est partagée entre la tentation d'une politique unilatéraliste et celle du multilatéralisme. [...]


[...] Pourtant, marqué par le principe de l'isolationnisme, le Sénat américain refuse l'adhésion du pays à la SDN. La politique étrangère étatsunienne est cependant durablement modifiée. L'interventionnisme américain est confirmé lors de la Seconde Guerre mondiale : après Pearl Harbor, le président Roosevelt engage le pays dans la guerre pour défendre la démocratie et rétablir une sécurité collective. L'Organisation des Nations unies, créée en 1945, confirme la volonté américaine d'aller dans ce sens : le siège de l'organisation est situé à New York et les États-Unis deviennent l'un des membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok