Le Programme du parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) (24 février 1920)

Le Programme du parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) (24 février 1920)

Résumé du document

Le document à étudier au sein du corpus documentaire est un programme de parti politique. Il s'agit plus exactement du programme du parti nazi ou parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP). En conséquence, l'auteur de ce programme est le parti lui-même : le programme apparaît comme un projet collectif. Le DAP a été crée le 5 janvier 1919 à Munich par le serrurier Anton Drexler et le journaliste Karl Harrer. A l'origine le parti se nomme le parti ouvrier allemand (DAP). Il a pour objectif de développer un socialisme national qui s'oppose au capitalisme qui serait représenté par les juifs. Son plus célèbre adhérent est Adolf Hitler qui intègre le DAP le 12 septembre 1919 et dès janvier 1920, il devient le chef de la propagande grâce à son charisme et à ses talents d'orateur. Très vite, Hitler prend la direction du parti et décide de faire du DAP un parti de masse par l'intermédiaire de réunions publiques. La première réunion a lieu le 24 février 1920 dans une brasserie munichoise et au cours de celle-ci, il présente les « 25 points » du parti nazi. Il donne au parti nazi une vision relativement nationale et sociale. Ainsi, ces nouvelles idées sont rajoutées au nom du parti qui devient le parti national socialiste des travailleurs allemands (NSDAP). Au sortir de la Première Guerre mondiale, la défaite allemande est refusée au point de parler du mythe du « coup de poignard dans le dos » qui aurait été causé par les forces anti-allemandes, autrement dit le pacifisme socialiste et le judaïsme. Ce mythe contribue à alimenter les idéologies d'extrême droite dont fait partie le NSDAP. En quoi le programme du NSDAP apparaît-il comme étant l'ambition de répondre aux sentiments de la nation allemande ?

Sommaire

  1. Ce programme s'appuie sur les conceptions traditionnelles du XIXe siècle
  2. Ce programme a la volonté de réformer la société dans le but de changer l'individu
  3. Ce programme a l'ambition de créer une société où la « race » est le fondement de l'économie et de la politique

Informations sur le commentaire de texte

Alizé
  • Nombre de pages : 9 pages
  • Publié le : 02/07/2010
  • Langue : français
  • Consulté : 14 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Mais le gouvernement bavarois, représenté par le monarchiste Von Kahr, considère que c'est une erreur. Il décide de proclamer l'État d'urgence, ce qui lui permet de prendre les pleins pouvoirs. Hitler est furieux, car il est devancé dans ses projets. Il décide d'agir vite et dans la précipitation il déclenche un coup d'État. Mais la police intervient : elle tue quatorze putschistes et Hitler est arrêté et emprisonné à la prison de Landsberg am Lech. Durant son emprisonnement, il écrit son autobiographie, Mein Kampf. [...]


[...] Ainsi, les juifs sont accusés de développer un capitalisme cosmopolite qui va à l'encontre de l'économie allemande. Ainsi, les capacités des juifs dans les affaires économiques ne vont pas être utilisées par la nation au contraire, les nationalistes vont accroître les poussées anticapitalistes et par extension antisémites. Ainsi, l'article 16 souhaite la remise immédiate des grands magasins à l'administration communale et leur location, à bas prix, aux petits commerçants Ainsi, les nationalistes associent les grands magasins aux juifs. Ceci s'explique par le fait que les plus grands propriétaires de magasins sont de confession judaïque tels que Wertheim ou Tietz. [...]


[...] Ceci explique donc la suffisance des Allemands. Cette auto-suffisance explique aussi la volonté de rassembler autour d'un seul État, tous les peuples germanophiles. Cet État se dresse alors contre tout ce qui rappelle la latinité comme en témoigne l'article 19 où il est dit que : nous demandons qu'un droit allemand soit substitué au droit romain Cette volonté s'explique dans l'idée que les Germains sont supérieurs aux Romains, et qu'ils ont en partie causé la chute de l'empire des Césars qui était réputé inébranlable. [...]


[...] Il s'agit plus exactement du programme du parti nazi ou parti national socialiste des travailleurs allemands (NSDAP). En conséquence, l'auteur de ce programme est le parti lui-même : le programme apparaît comme un projet collectif. Le DAP a été crée le 5 janvier 1919 à Munich par le serrurier Anton Drexler et le journaliste Karl Harrer. À l'origine le parti se nomme le parti ouvrier allemand (DAP). Il a pour objectif de développer un socialisme national qui s'oppose au capitalisme qui serait représenté par les juifs. [...]


[...] Pour le parti nazi, ces organisations sont un moyen de construire l'homme nouveau, de l'embrigader. Le NSDAP s'intéresse autant à l'enfant il est le devenir de la race germanique. Aussi cet homme nouveau est un être qui doit être vu dans une entité collective, ce qui signifie que l'homme doit abandonner sa vie privée et tout ce qui fait son individualité pour se mettre au service de la collectivité, à la Communauté du peuple. C'est que témoigne l'article 24 : l'intérêt général passe avant l'intérêt particulier. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok