Pimido

Discours de Léon Jouhaux lors des obsèques de Jean Jaurès le 4 août 1914

Discours de Léon Jouhaux lors des obsèques de Jean Jaurès le 4 août 1914
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

  1. Critique externe
  2. Critique interne
    1. Une marche vers le réformisme
    2. L'influence du nationalisme
    3. Une guerre européenne pour un idéel commun

Lors des obsèques de Jean Jaurès le 4 août 1914, Léon Jouhaux prononce un discours dont nous allons étudier un extrait. Il s’agit donc d’un document public puisqu’on peut relever plusieurs marques du discours comme : « ami Jaurès », le nous de politesse. Léon Jouhaux a prononcé ce discours devant la mairie du XVIe arrondissement de Paris devant le cercueil juste avant qu’il ne soit emmené à Albi. Plusieurs historiens s’accordent à dire que ce discours était improvisé. Léon Jouhaux, auteur de ce discours, est né en 1879 à Aubervilliers. Après son certificat d’études, il doit travailler pour assurer les revenus de sa famille. Il entre alors dans une usine d’allumettes qui appartient à l’Etat. Dès 16 ans, il fréquente les groupes anarchistes avant se s’engager dans le mouvement syndical. En 1901, il est ainsi condamné à 3 mois de prison pour avoir crié « A bas l’armée ». Plusieurs fois licencié, il a du mal à trouver un travail stable. Cependant, il s’élève rapidement dans la hiérarchie syndicale grâce à son intelligence, ses capacités d’organisation, sa personnalité et surtout grâce à ses talents d’orateur. En 1906, il est élu représentant du comité syndical local à la CGT. Après avoir assuré l’intérim de trésorier de la CGT au début de l’année 1909 ; le 12 juillet 1909, il est âgé alors de 30 ans et il succède à Victor Griffuelhes au poste de secrétaire général de la Confédération Générale du Travail. Il garde ce statut jusqu’en 1947. En 1914, Jouhaux qui jusqu’en 1910 était considéré comme un anarchiste, apparaît de plus en plus modéré et fait prendre à la classe ouvrière un virage patriotique.

Les plus consultés

  • "L'Éducation sentimentale", histoire d'un jeune homme est un roman écrit par Gustave Flaubert, et paru en 1869. Flaubert (1821- 1880) est un écrivain qui a marqué la littérature française du XIXe siècle par son souci du détail, mais aussi son regard critique sur les individus et la société de son époque. C'est cette volonté de pur réalisme qui...

    Nina

    jeudi 29 avril 2010

    Commentaire de texte de 9 pages - Histoire contemporaine : XIXe, XXe et XXIe

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En octobre 1962, le monde est passé au bord du 3e conflit mondial avec la crise des missiles de Cuba. Cette crise a fait prendre conscience de la nécessité d'un dialogue entre les deux Grands pour éviter le MAD (« Mutual Assured Destruction »). Ainsi naît la Détente à l'égard de laquelle on peut se demander si d'autres facteurs ne poussent pas à...

    Erwan

    mardi 01 septembre 2009

    Fiche de 4 pages - Histoire contemporaine : XIXe, XXe et XXIe

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il existe une histoire de l'Histoire, comme connaissance, contenu disciplinaire. L'épistémologie est une discipline qui met en question la constitution d'un savoir disciplinaire. Nous allons poser la question, comment se constitue le savoir disciplinaire de ce que l'on appelle Histoire. Ces nouvelles méthodes sont fonctions de l'évolution du...

    Jérémy

    jeudi 07 avril 2011

    Cours de 17 pages - Histoire contemporaine : XIXe, XXe et XXIe

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Histoire des institutions de 1789 à nos jours

    Emilie

    vendredi 13 juin 2008

    Fiche de 103 pages - Histoire contemporaine : XIXe, XXe et XXIe

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • Cet article est parue dans un livre de Jean-Jacques Becker, Histoire des Gauches en France. Le livre sur la droite de René Rémond est devenu une référence en sciences politiques et en histoire. Il différencie légitimisme, orléanisme et bonapartisme - Légitimisme : droite de Louis XVIII et Charles X, attachement à l'Ancien régime,...

    Salomé

    dimanche 16 juin 2019

    Commentaire de texte de 3 pages - Histoire contemporaine : XIXe, XXe et XXIe

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Mitterrand, l'éternel battu de 58, 65, 74, touche enfin au port en 1981, et c'est toute la gauche réunie qui parvient enfin au pouvoir absolu. Il peut alors se couler dans le moule gaullien qu'il a toujours contesté. Comment cette victoire fut-elle possible ? En réunissant toute la gauche non communiste dans une formation souple, moderne et a un...

    Mimi

    mardi 11 juin 2019

    Cours de 8 pages - Histoire contemporaine : XIXe, XXe et XXIe

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'histoire dont il est question nous l'entendrons de façon académique. Il s'agit d'une science de la connaissance des éléments structurant l'évolution du passé d'une réalité donnée. Ce sont des éléments importants de quelque chose qui évolue et ceux de quelque chose qui a évolué dans le passé. L'Histoire est entendue comme un récit. La pensée...

    nicolas

    lundi 10 juin 2019

    Cours de 54 pages - Histoire contemporaine : XIXe, XXe et XXIe

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • "La France nouvelle est née en deux fois : le paysan est né de l'élan de la Révolution et de la guerre, de la vente des biens nationaux ; l'ouvrier est né en 1815 de l'élan industriel de la paix." Écrit l'historien Jules Michelet dans Histoire de la Révolution française. On retrouve une certaine particularité des ouvriers en France....

    Mimi

    lundi 10 juin 2019

    Cours de 5 pages - Histoire contemporaine : XIXe, XXe et XXIe

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok