La supply chain chez Coca-Cola France

La supply chain chez Coca-Cola France

Résumé du document

Etude de terrain de la supply chain (logistique) de Coca-Cola, réalisée après une série d'entretiens. Etude et description de la suply chain suivies d'une synthèse des points forts et points faibles de cette logistique.

Informations sur la fiche

Guillaume
  • Nombre de pages : 22 pages
  • Publié le : 30/01/2008
  • Langue : français
  • Consulté : 56 fois
  • Format : .ppt

Extraits

[...] Problème : représente un coût très important car un rapport prix/volume très faible. Ainsi : 1,40 euros / km 2 coups de fourche (chargement/déchargement) : 5 euros Conséquence : les points de vente ne sont pas approvisionnés directement par Coca. Livraison du client = les problématiques de transport : le système de plate-forme Plate-forme = entrepôt de stockage pour les grands distributeurs pour les hors domicile. Le système des plates-formes: 65% des volumes produits sont directement transportés sur ces plates-formes. [...]


[...] Les produits sont ensuite entièrement pris en charge par le distributeur ou le grossiste. (palettes recomposées, ) 35% sont d'abord stockés (génère coûts puis acheminés vers les plates-formes Avantages : camions de 40 tonnes plein. Situés sur des lieux de stockage moins chers. La gestion de la production et des stocks. Capacités de production et de stockage : - 5 usines ayant chacune une configuration particulière - 5 entrepôts de stockage : 8 à 10 jours de stock de sécurité Combien produire ? [...]


[...] Problème : représente un coût très important car un rapport prix/volume très faible. Ainsi : 1,40 euros / km 2 coups de fourche (chargement/déchargement) : 5 euros Conséquence : les points de vente ne sont pas approvisionnés directement par Coca. Livraison du client = les problématiques de transport : le système de plate-forme Plate-forme = entrepôt de stockage pour les grands distributeurs pour les hors domicile. Le système des plates-formes: 65% des volumes produits sont directement transportés sur ces plates-formes. [...]


[...] D'abord analyser les causes : structurelle (consommateur) et/ou conjoncturelle (météo) ? Ensuite remettre en cause de la chasse aux stocks : on revient au ratio LU optimal Enfin revoir le plan à 3 ans à la hausse : peut être des investissements La mise en place d'une Supply Chain à l'échelle européenne Avancée de l'intégration européenne : Département de Planification : oui depuis 2007 Département Service Clients : non pour des raisons culturelles Département Logistique : pas encore Obstacle de la mise en place à l'heure actuelle Opportunités : avoir une vision transversale aux pays (Hollande, France, Belgique) en termes de production et de stockage SAP ou la difficile mise en place d'un outil de gestion intégrée Opportunités : En amont : les prévisions des besoins (production et matières premières) un système de commandes automatique pour l'approvisionnement En aval : le calcul en temps réel de la façon la plus économique de livrer le produit Une vision globale en temps réel : SAP alimentera tous les systèmes d'information partout Obstacles : mise en place difficile aujourd'hui (cafouillage ) Rien d'anormal : il faut toujours 2 à 4 ans d'adaptation. [...]


[...] Les produits sont ensuite entièrement pris en charge par le distributeur ou le grossiste. (palettes recomposées, ) 35% sont d'abord stockés (génère coûts puis acheminés vers les plates-formes Avantages : camions de 40 tonnes plein. Situés sur des lieux de stockage moins chers. La gestion de la production et des stocks. Capacités de production et de stockage : - 5 usines ayant chacune une configuration particulière - 5 entrepôts de stockage : 8 à 10 jours de stock de sécurité Combien produire ? [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok