Pimido

Un nombre grandissant d'étudiants à la fac

Cela fait 6 ans que le nombre d'étudiants dans l'enseignement supérieur augmente chaque année. L'on dénombrait 2 470 700 étudiants inscrits l'an dernier en France, dont 1 531 300 à l'université, ce sont 157 000 étudiants de plus qu'en 2011. C'est incontestable, les étudiants sont de plus en plus nombreux, surtout dans les écoles d'ingénieur et à l'université. Zoom sur ces chiffres en progression.

Un nombre grandissant d'étudiants à la fac

Credit Photo : Jativ Ouest France

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Des étudiants et toujours plus d'étudiants, c'est ce que nous disent les derniers chiffres du Ministère de l'Éducation nationale et de l'enseignement supérieur publiés début décembre 2015. L'on ne dénombre pas moins de 2 470 700 étudiants dans l'enseignement supérieur en 2014/2015. Les chiffres sont en hausse depuis 6 ans, cette hausse s'observe dans les écoles d'ingénieur, mais également dans les universités.

Plus d'étudiants à la fac, surtout en lettres, sciences humaines et sociales et disciplines scientifiques

Les universités en France comptent 1 531 300 étudiants en 2014-2015, dont 306 400 nouvelles inscriptions (soit +2,4 %). Selon l'Éducation nationale, cette augmentation est due aux conventions entre les lycées proposant des prépas et les EPSCP, autrement dit, les universités. Cette progression du nombre d'étudiants inscrits à l'université a été observée surtout dans les filières suivantes : les lettres et les sciences humaines et sociales avec +3,8 % de plus que l'année précédente et les disciplines scientifiques avec 3,2 % de plus.

Au contraire, les étudiants semblent avoir boudé les matières juridiques avec 0,4 % de progression et les sciences économiques et administration économique et sociale avec -0,7 % par rapport à l'année précédente.

Plus d'étudiantes que d'étudiants en France

Dans sa note d'information, l'Éducation nationale révèle qu'en 2014 il y a eu plus d'étudiantes que d'étudiants en France (55,2 %) ; une tendance observée depuis 1980, mais au ralenti depuis ces 16 dernières années.

La part d'étudiantes a augmenté dans les formations d'ingénierie et de la santé (respectivement +4,9 et +5,8 points). Leur présence est majoritaire dans les cursus paramédicaux et sociaux dans lesquels elles représentent 83,9 % des effectifs). En revanche, elles sont moins présentes dans les cursus sélectifs tels que prépas aux grandes écoles et les DUT (respectivement 41,9 % et 39,2 %).

L'on note une présence féminine accrue dans les filières linguistiques (74 %), littéraires (70,1 %) et les filières sciences humaines et sociales (68 %). Quant aux niveaux d'études, les étudiantes sont plus nombreuses en Master (59,1 %) et Licence (56,3 %). Les étudiants, eux, sont plus nombreux en doctorat (52 %).

Du côté des diplômes, l'on compte plus de femmes diplômées avec 58,1 % de diplômées de licence et 60,1 % de diplômées de master.

Les étudiants étrangers en France

Selon l'Éducation nationale, le nombre d'étudiants étrangers reste plutôt stable en 2014 (+1,3 %), soit 298 900 étudiants étrangers. Le nombre avait progressé fortement entre 1998 et 2007 avec une évolution de +74,8 %.

Ce sont dans les filières STS, dans les prépas et les formations ingénieures que le nombre d'étudiants étrangers a le plus progressé. Leurs effectifs restent stables à l'université.

Leur présence est plus significative dans les académies d'Ile de France (surtout à Paris avec 17,4 %), de Strasbourg, Nice, Montpellier et Lyon.

Source : Enseignement supérieur et recherche

devient

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com, tu en acceptes l'utilisation. Privacy PolicyOK