L'art a-t-il pour fonction d'exprimer ce qui échappe à la science ? (aide à la dissertation de philo)

L'art et la science sont deux formes de savoirs apparemment éloignés, qui résultent en grande partie de la spécialisation professionnelle et d'un enseignement cloisonné. De l'étude de cette séparation imposée est né le stéréotype des deux cultures, les sciences et les humanités, pour désigner ce fossé des connaissances.

Art et sciences

Art et sciences - www.lutopik.com

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Mais la réalité est que la science et l'art sont effectivement liés et qu'aucune forme de connaissance n'est imperméable à l'autre. Pour donner quelques exemples : comment une oeuvre d'art pourrait-elle être créée sans les techniques fournies par la science ?


Art et science, des chemins différents ?


L'art et la science parcourent les chemins de la réalité, essayant de l'expliquer, de la comprendre, de l'interpréter, afin que les deux soient sources de connaissances. Les deux reproduisent la réalité à travers le langage, chacun à sa manière. Mais l'itinéraire scientifique est délimité et circonscrit par des frontières trop solides, qui ne peuvent être franchies sans abandonner la rigueur scientifique.

Le chemin de l'art, d'autre part, non seulement serpente librement au-delà des limites de la science, mais les transcende, accédant à la terre et à d'autres connaissances, fermées à la science. Ainsi, l'art explore, enquête, interroge, ouvre la voie, même pour la science.


La vérité et la validité, différence de points de vue


Il est donc possible d'affirmer que l'art découle de besoins sociaux, et ses lignes directrices et ses limites découlent des intérêts de classe ; contrairement à la science qui se veut autonome et indépendante des intérêts sociopolitiques qui varient avec le temps, ce qui le rend apparemment plus objective et lui donnent une plus grande validité.

L'individu orienté par la science doit se détacher de sa subjectivité, ce qui est possible en théorie, car en pratique ce détachement (des positions politiques, idéologies, coutumes, impulsions psychologiques, motivations et intérêts individuels) est très difficile. L'artiste, pour sa part, doit vivre en fonction de ses circonstances uniques, variables et changeantes, et il n'est pas nécessaire qu'il perde sa subjectivité ou se déforme pour aborder les problèmes donnés par la réalité. L'art, contrairement à la science n'est pas affecté par le passage du temps, ni par le changement de contexte.


Jamais l'un sans l'autre


À quoi ressemblerait la société si nous étions encore habillés en hommes des cavernes, les scientifiques pourraient-ils accéder à leurs laboratoires avec une peau de tigre comme seul habit ? Que deviendrait la vie intime des gens - y compris celle des scientifiques - et leurs relations interpersonnelles s'il n'y avait pas de littérature, de théâtre ou de cinéma, les domaines dans lesquels l'humanité réfléchit sur elle-même et sur ces types d'expériences. Un scientifique a-t-il pu mesurer l'importance d'un sentiment ? Bien sûr que non. Pour aborder ces thèmes, nous avons besoin des arts et des nouveaux produits du savoir qui en découlent. En définitive, nous avons besoin de l'art et de la science.

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok