Rapport de stage : les techniques de vente chez Darty

Rapport de stage : les techniques de vente chez Darty

Résumé du document

1957 : La création de DARTY : En 1957, la famille DARTY tient un petit magasin de textile à Paris, Porte de Montreuil, et acquiert le magasin voisin pour agrandir sa surface de vente. En liquidant les stocks de ce magasin, précédemment spécialisé dans la vente de postes de radio et de téléviseurs, les frères DARTY - Marcel, Nathan et Bernard - découvrent le commerce de l'électroménager. 1957 - 1966 : les règles d'or du commerce Les trois frères DARTY développent leur entreprise et, grâce au contact de la clientèle, découvrent les règles d'or du commerce : “un client n'est satisfait que si le produit qu'il achète fonctionne et rend les services que l'on attend de lui”. Leur politique commerciale est donc de proposer des prix bas, ainsi qu'une livraison et un dépannage rapides. Ils créent un entrepôt à Bagnolet et ouvrent un deuxième magasin en région parisienne. 1967 - 1975 : le concept DARTY L'entrepôt est transféré à Bondy où les frères DARTY ouvrent la première grande surface spécialisée d'une surface de 800m2. Ils mettent en place un nouveau concept : un grand choix de produits à bas prix et un service après-vente. En 1973, DARTY crée le Contrat de Confiance[1] qui représente un véritable engagement envers les consommateurs. Il garantit au client, par écrit, le respect du concept : prix, choix, service. En 1975, DARTY ouvre sa première filiale à Lyon. 1976 - 1988 : l'expansion régionale DARTY adapte son concept hors de la région parisienne et développe sa politique régionale en ouvrant successivement : DARTY Nord Pas-de-Calais, DARTY Alsace-Lorraine, DARTY Normandie, DARTY Provence-Méditerranée, DARTY Ouest. En 1988, les établissements DARTY sont rachetés par leurs salariés qui réalisent alors la plus importante reprise d'entreprise par ses salariés (RES) effectuée en Europe. 1989 - aujourd'hui : le développement de DARTY se poursuit En 1993, DARTY entre dans le Groupe KINGFISHER qui est alors le premier groupe britannique de distribution spécialisée et détient B&Q (bricolage), COMET (électrodomestique), WOOLWORTHS (grands magasins) et SUPERDRUG (hygiène et beauté). L'ensemble se fixe l'objectif d'être l'un des premiers groupes européens de distribution spécialisée. En 1995, DARTY rachète la filiale belge VANDENBOORE. Le Groupe KINGFISHER acquiert par la suite d'autres spécialistes de la distribution électrodomestique en Europe tels que BCC (aux Pays-Bas), BUT et CASTORAMA (en France), PROMARKT (en Allemagne) ou encore DATART (en République Tchèque). Depuis 1999, les clients DARTY peuvent effectuer leurs achats à distance - sur internet ou par téléphone - tout en bénéficiant du Contrat de Confiance. Désormais, le distributeur britannique KINGFISHER a décidé de se concentrer sur le bricolage et de se séparer de KESA (KINGFISHER Electrical S.A.), sa filiale de distribution d'électroménager. Depuis le 7 juillet 2003, KESA est cotée en Bourse à Paris et à Londres.

Sommaire

I. Présentation du contexte

II. Déroulement du stage

Informations sur le rapport de stage

charles
  • Nombre de pages : 14 pages
  • Publié le : 10/02/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 31/07/2015
  • Consulté : 21 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Ainsi, les clients peuvent bénéficier des meilleurs prix par rapport aux entreprises concurrentes. La force de vente L'enseigne est représentée par les collaborateurs de DARTY, c'est-à- dire les employés qui sont chargés de respecter leur engagement auprès de la clientèle (notamment grâce au Contrat de Confiance). Ce sont ces collaborateurs qui contribuent à construire l'image de l'enseigne et son succès. DARTY offre à ses employés la possibilité d'évoluer et de monter en grade : il existe de nombreuses passerelles entre les différentes fonctions de l'entreprise (magasin, SAV, siège . [...]


[...] Ce n'est pas très éthique non plus à mon sens. La vente est, pour moi, un domaine très intéressant. Ce dernier est finalement très diversifié car les produits à vendre sont nombreux et le relationnel est différent en fonction de chaque client. C'est une expérience très enrichissante. En revanche je pense qu'il faut essayer d'évoluer rapidement car c'est un métier qui devient répétitif. Il y a beaucoup de commerces de nos jours alors, pour évoluer et connaître d'autres cultures, les vendeurs ont tout intérêts à changer d'entreprise assez fréquemment s'ils ne grimpent pas l'échelle hiérarchique de leur société. [...]


[...] En réalité le fait que des commissions sur les ventes soient accordés, cela peut motiver les vendeurs mais aussi créer de la jalousie et de la compétitivité. Je trouve qu'à ce niveau là les vendeurs ne sont pas éthiques. J'ai aussi remarqué que Darty avait beaucoup de problème de gestion des stocks. En effet les ruptures de stocks sont, sans exagérer, omniprésentes. Certains produits sont en surstock permanent aussi Les extensions de garantie ne sont pas forcément très rentables, mais étant donné que c'est un service entièrement proposé par Darty, ce service dégage une marge presque totale à chaque vente. [...]


[...] A propos de la tenue vestimentaire : Pantalon de costume, chemise blanche, cravate Darty fournie le premier jour. 1er jour Lundi : Mon responsable ne pouvant s'occuper de moi à mon arrivée, un vendeur m'a pris en charge pendant une heure pour me faire visiter le magasin afin que je sache où se trouvent tous les produits. Il m'a donné quelques recommandations comme ne jamais dire je ne sais pas utiliser nous pour dire Darty (exemple : nous ne l'avons plus en stock), plutôt que de donner un mauvais conseil mieux vaut renvoyer le clients vers un autre vendeur, etc . [...]


[...] 8è jour : Je fais de plus en plus de ventes et commence a savoir renseigner sur des produits à prix élevés comme les I-pad, ordinateurs portables, appareils photos, etc De plus, pendant la journée un commercial de chez SanDisk est venu former les vendeurs compris moi) sur les cartes mémoires de sa marque et leurs différentes caractéristiques (vitesse de transmission, provenance des composants,etc ) 9è jour : Matinée libre : début à 13heures mais fin à 21heures. Cette journée fût très mouvementée avec des problèmes au niveau de la réserve dus à un manque de personnel ce jour la chez les magasiniers. En effet plusieurs clients se montrèrent insatisfaits au point de s'énerver sur moi (et d'autres vendeurs) en demandant le responsable du magasin. 10è et dernier jour : Plusieurs soucis sur la vente de modèles d'exposition. En effet si un produit est épuisé fournisseur nous avons le droit de vendre le modèle d'exposition. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok