Pimido

Le régime politique de la Ve République

Le régime politique de la Ve République
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits
  • Sur le sujet

Résumé

I. Introduction
A. La notion de régime politique
B. Les régimes politiques de la Ve République

II. Genèses de la Ve République
A. Les origines de la Ve République
B. La nouvelle Constitution
C. Le début de la lecture présidentielle des institutions (1958-1965)

III. Les structures présidentialistes du régime
A. Les fondements institutionnels de la présidentialisation
B. Le déséquilibre présidentialiste

Quel est le régime politique de la Ve République ? Le problème de cette question est que c’est en soi un enjeu de lutte politique et un enjeu de lutte scientifique. D’un côté, on trouve les opposants du général de Gaulle qui ont critiqué le « Césarisme démocratique ». Il a été dit que c’était un coup d’État, et de l’autre ceux qui sont de son côté. L’idée générale est de qualifier le régime politique, ce qui est difficile, car il n’y a pas de consensus entre les spécialistes. Les origines de cette lutte remontent à la fondation même de la Ve République, car au commencement elle aurait dû être un régime parlementaire, ce qu’elle n’est pas. Toute l’histoire de la Ve République est celle de la lutte autour de sa forme et de son fonctionnement. Cette question suppose de savoir ce qu’est un régime politique en soi. Or, les définitions du régime politique divergent considérablement selon les juristes et les politistes. Comment fonctionne la Ve République ? Comment fonctionne son régime politique ? Cela change selon les différentes définitions adoptées. Mais il y a beaucoup moins de converses sur cette question.

Les plus consultés

  • « Notre royaume est régi principalement par la coutume et les usages » (l.9). Dès lors, Philippe le Bel affirme clairement la primauté de la coutume sur le droit romain dû à sa large application dans le royaume de France. Néanmoins, la pénétration du droit romain en France n'a pas été similaire au nord et au sud du territoire et ainsi,...

    charlotte

    lundi 15 avril 2013

    Commentaire de texte de 3 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Philippe Le Bel précise que l'enseignement du droit romain dans les universités est utile mais qu'il est interdit à Paris pour éviter que l'enseignement de la théologie du droit soit supplanté par la venue en masse d'étudiants voulant enseigner le droit romain. Mais nul doute n'est posé sur le fait que l'enseignement du droit romain...

    Jeremy

    samedi 22 novembre 2008

    Commentaire de texte de 4 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Justinien est l'exemple même de l'empereur qui s'intéresse à l'état de l'Empire et est le symbole de la codification. Son objectif est de restaurer une unicité de cet Empire et de recréer un monde romain. Pour Justinien la remise en place des sources du droit n'est pas seulement d'ordre intérieur, mais c'est aussi une chance de montrer son...

    Hoang

    vendredi 25 octobre 2013

    Fiche de 1 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La loi est un acte voté par le Parlement. Il apparait alors logique que le Parlement soit un acteur raisonnable et important de la procédure législative. Par définition « faire la loi » signifie : dominer et imposer ses conditions. En terme général, cela désigne qu'il faut avoir la faculté de présenter, d'enseigner, de parlementer, puis...

    aurore

    jeudi 02 avril 2015

    Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (2)

Les plus récents

  • L'école exégèse est un courant de pensée plutôt inorganique formé par les premiers commentateurs du Code napoléonien. Le terme est retenu à partir du début du 20e siècle suite aux travaux de J. BONNECASE. On retiendra principalement que cette théorie est celle de l'application du Code sans interprétation, d'un apprentissage de ce Code par les...

    Adrien

    samedi 22 juin 2019

    Cours de 2 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le droit romain a constitué un apport décisif, mais l'évolution de la notion d'obligation n'est pas linéaire. Cette notion a été façonnée par l'économie, la culture, etc. Cette histoire est formée de ruptures assez nettes par moment. En ce qui concerne les contrats, la seule parole de l'homme l'engageait. On peut définir l'obligation comme un...

    Anaelle

    jeudi 30 mai 2019

    Fiche de 31 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le code peut être la manifestation d'une rupture politique. Dans le passé, par le code, le prince instituait un ordre nouveau par un code ayant pour but de restaurer la paix et la justice et surtout de consolider son pouvoir. Le symbole le plus emblématique c'est Justinien. La promulgation de son code est intervenue après le déclin de l'Empire...

    Anaelle

    lundi 27 mai 2019

    Fiche de 2 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La nécessité d'un supplément aux lois par le constat de l'incomplétude de la loi de la codification. Un code reflète l'état d'une Nation à un moment donné, mais il ne peut pas tout prévoir en raison de l'effet du temps sur la loi. Le droit est soumis à l'érosion du temps, on a des domaines de droit en évolution perpétuelle (environnement,...

    Anaelle

    lundi 27 mai 2019

    Fiche de 3 pages - Histoire du droit

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok