Découverte de la criminalité clinique: le génocide

Découverte de la criminalité clinique: le génocide

Résumé du document

… Critique d'une caractérisation juridique : Le Droit tend à réduire le crime de génocide seulement à l'expression d'une responsabilité individuelle excluant de fatco des mécanismes globaux. Le génocide englobe éminemment un phénomène collectif/de masse, le DI limite donc ce phénomène complexe seulement à une sphère individuelle. Le Droit réduit également le crime de génocide à sa finalité : porter atteinte à un groupe, pouvant aller jusqu'à son extermination physique. Or, des chercheurs, à travers leurs travaux sur la Shoa, ont démontré que la mise en place de stratégies dont la résultante est l'extermination d'un groupe répondait en premier lieu à des problématiques immédiates ayant une portée bien plus limitée que la volonté d'extermination.

Sommaire

I. Une tentative de définition
II. Une approche juridique
III. Une approche substantielle
IV. En parallèle avec la philosophie

Informations sur l'étude de cas

Rémi
  • Nombre de pages : 14 pages
  • Publié le : 03/01/2020
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 03/01/2020
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .ppt

Extraits

[...] Une approche substantielle Critique d'une caractérisation juridique : Le Droit tend à réduire le crime de génocide seulement à l'expression d'une responsabilité individuelle excluant de fatco des mécanismes globaux. Le génocide englobe éminemment un phénomène collectif / de masse, le DI limite donc ce phénomène complexe seulement à une sphère individuelle. Samuel Tanner (2006) « Le génocide à l'épreuve des massacres contemporains : vers une rupture paradigmatique ? » images.jpeg III. Une approche substantielle Le Droit réduit également le crime de génocide à sa finalité : porter atteinte à un groupe, pouvant aller jusqu'à son extermination physique. [...]


[...] Des hommes normaux aux meurtriers de masse » Christopher Browing (2007) “Everyday Lasts a Year: A Jewish Family's Correspondence from Poland, Cambridge : Cambridge University Press” III. Une approche substantielle Une autre critique à l'égard du DI est que celui-ci prend seulement en compte la responsabilité du pouvoir central au détriment des acteurs périphériques (milices/polices/armée). Des recherches ont démontrés, toujours pendant « la Solution finale » que les conditions de réalisation d'un génocide rend compte de relations subtiles entre le pouvoir central et les acteurs périphériques. [...]


[...] Les récits de guerre nous disent qu'il est difficile de tuer quelqu'un qui vous regarde de face. » Éthique et infini,1982, Emmanuel Levinas  CCL Le concept du visage arton1135.jpg Pourquoi est-ce difficile de tuer un Homme ? Comment arrive-t-on au génocide ? IV. En parallèle avec la Philosophie Peloton.jpgchambreagazflossenburg.jpg Une chambre à gaz au camp de Flussenburg Une peloton d'exécution Le concept du visage Comment faire preuve d'inhumanité ? [...]


[...] Une tentative de définition Capture d'écran 2017-01-26 à 10.24 .51.png D'après le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales Définition (sens commun) II. Une approche juridique Définition juridique En Droit français : Capture d'écran 2017-01-26 à 10.49 .54.png D'après le Code Pénal II. Une approche juridique En droit international : Critère matériel + Critère moral Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide dec 1948) + définition coutumière Critère matériel (actus reus) : représenté par les comportements génocidaires Meurtre de membres du groupe; Atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entrainer sa destruction physique totale ou partielle; Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe; Transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe. [...]


[...] Travaux de Ian Kershaw Ex. Pendant la Shoa, majorité du temps, ce sont les subordonnés de l'appareil nazi qui prenaient l'initiative de mettre en application ce qu'ils percevaient être les souhaits d'Hitler, et ainsi de transformer les vœux du Führer, formulés la plupart du temps dans un langage flou, en règles d'opération standard. III. Une approche substantielle CCL  Les recherches menées sur les crimes de guerre est plus particulièrement sur le crime de génocide convergent vers une critique d'une approche seulement juridique. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok