Pimido

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 4 octobre 2011 : l'erreur substantielle d'un contrat

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 4 octobre 2011 : l'erreur substantielle d'un contrat
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

I. Le contrat de franchise
A. Une phase d'information pré contractuelle bien établie
B. La nécessité de précision dans le contenu du contrat

II. L'erreur substantielle
A. L'erreur substantielle sur la rentabilité
B. La sanction encourue

Cet arrêt est un arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 4 octobre 2011 traitant de l’erreur substantielle d’un contrat. En l’espèce, la société Equip buro 59 a conclu avec la société Sodecob un contrat de franchise pour l’exploitation de son fonds de commerce sous l’enseigne « bureau center ». De fait s’en est suivie l’adhésion à une coopérative de commerçants détaillants indépendants, constituée par les sociétés Majuscule. Les résultats étant très inférieurs aux provisions du franchiseur, la société Equip buro 59 a été mise en liquidation judiciaire, M.X en étant le liquidateur. M.X (demandeur) saisit le tribunal aux fins d’obtenir la nullité du contrat et la condamnation des société Sodecob et Majuscule (défenseur) au paiement de dommages et intérêts. Un jugement a été rendu et un appel interjeté. Statuant sur appel, la cour d’appel de Paris dans un arrêt en date du 19 mai 2010 rejette la demande d’annulation aux motifs que, tout d’abord, la révélation des insuffisances ponctuelles n’aurait pas conduit la société Equip buro 59 à ne pas conclure. Ensuite son dirigeant, au regard de ses nombreuses années de travail dans ce domaine aurait du apprécier « la valeur et la faisabilité des promesses de rentabilité qui lui avaient été faites » dans la mesure où le promettant n’avait aucune obligation de résultat et de fait, l’écart de chiffre d’affaires obtenu ne peut être démonstratif d’insincérité ou de manque de crédibilité concernant les chiffres et les documents. Pour finir, M.X ne rapporte aucune preuve de droit ou d’erreurs, quelles qu’elles soient. Un pourvoi a été formé.

Les plus consultés

  • Cet arrêt est un arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 4 octobre 2011 traitant de l'erreur substantielle d'un contrat. En l'espèce, la société Equip buro 59 a conclu avec la société Sodecob un contrat de franchise pour l'exploitation de son fonds de commerce sous l'enseigne « bureau center ». De fait s'en est suivie...

    Beatrice

    vendredi 22 novembre 2013

    Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Fiche 1 : La classification des contrats Fiche 2 : La théorie de l'autonomie de la volonté Fiche 3 : L'existence du consentement Fiche 4 : Les vices du consentement Fiche 5 : Capacité, objet et cause du contrat Fiche 6 : Conditions de forme du contrat Fiche 7 : Sanction des conditions de formation du contrat : la nullité Fiche 8 : L'effet...

    MEHDI

    mercredi 11 avril 2007

    Fiche de 82 pages - Droit des obligations

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans un arrêt de cassation rendu le 6 mars 1876, la chambre civile de la Cour de cassation se prononce sur l'imprévision survenue suite à la conclusion d'un contrat. En l'espèce, des conventions ont été conclues en 1560 et 1567 pour l'entretien du canal de Craponne, fixant à trois sols la redevance d'arrosage due par les arrosants à...

    BEN

    jeudi 16 juin 2011

    Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le jeudi 5 mars 2009, A la demande de l'association « CACHE-MISERE », ayant pour avocat, Me o , Déclare par la présente former un déclinatoire de compétence à l'encontre de la Société « REX TERMINATOR ». Faisant acte que cette dernière a conclu un contrat de prestation de service pour un forfait annuel de 15 000 € payable au 20 novembre 2009...

    Jehanne

    vendredi 06 novembre 2009

    Lettre type de 1 pages - Droit des obligations

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • C'est un acte par lequel le garant (banque à 90%) s'engage à payer dès la première demande et dans un délai de 15 jours à la demande du bénéficiaire, une somme d'argent déterminée sans pouvoir soulever d'exceptions. Cette sûreté est apparue dans les années 1970 par la pratique internationale.

    Anaelle

    dimanche 13 octobre 2019

    Cours de 3 pages - Droit des obligations

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le cautionnement est un contrat par lequel une caution s'engage à exécuter l'obligation d'un débiteur si celui-ci ne le fait pas lui-même. Il se caractérise par un lien d'accessoire à l'obligation de garantie (principale). Il est par principe un contrat consensuel et unilatéral.

    Anaelle

    dimanche 13 octobre 2019

    Fiche de 4 pages - Droit des obligations

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Étant un contrat, le cautionnement est soumis aux règles de droit commun qui exigent la capacité à s'engager et d'avoir le pouvoir de cautionner. La caution doit avoir la capacité de disposer, car elle s'engage sur l'ensemble de son patrimoine. On laisse le contenu du contrat et le formalisme. La cause a disparu. Donc il reste le consentement et...

    Anaelle

    dimanche 13 octobre 2019

    Fiche de 3 pages - Droit des obligations

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'obligation de la caution peut s'éteindre par toutes les causes d'extinction du droit commun des obligations. Mais les mêmes causes d'extinction s'appliquent doublement au cautionnement. Le cautionnement est un contrat, il comporte en cela ses propres causes d'extinction. Mais il s'agit d'un contrat accessoire venant garantir une obligation. Le...

    Anaelle

    dimanche 13 octobre 2019

    Fiche de 5 pages - Droit des obligations

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok