Droit constitutionnel

Le droit constitutionnel régit l'État, la constitution et la participation des citoyens à la formation de l'État. Articles de la Constitution, les Républiques Françaises, les systèmes politiques étrangers... trouvez dans cette section des dissertations, commentaires de texte, TD, commentaires d'arrêt... vous permettant de mieux comprendre le droit administratif.

  • « Toute société dans laquelle la garantie des droits de l'homme n'est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de constitution. » Article 16 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. La première constitution en France date de 1791, elle avait pour but de mettre de l'ordre dans la situation juridique Française...

    Pierre

    lundi 29 octobre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La démocratie (demos cratos) est le « gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », selon la formule d'Abraham Lincoln prononcée le 19 novembre 1863 sur le champ de bataille de Gettysburg et est consacré à l'article 2 de la Constitution de la Vème République. Il s'agit en conséquence d'un régime, dans le lequel le peuple est...

    laetitia

    mardi 30 octobre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En quoi l'élaboration d'une constitution est-elle nécessaire avec les différents modes de démocratie ? Nous allons tout d'abord commenter l'établissement et l'adoption de la constitution et ensuite, nous allons commenter la révision des constituions. En pratique, il y a toujours des acteurs qui rédigent la constitution. Cela est nécessaire pour...

    Christopher

    mercredi 31 octobre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • «Si le conseil constitutionnel, saisi par le président de la République, par le premier ministre, par le président de l'une ou l'autre assemblée ou par soixante députés ou par soixante sénateurs, a déclaré qu'un engagement international comporte une clause contraire à la constitution, l'autorisation de ratifier et d'approuver l'engagement...

    Elyssa

    samedi 03 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • De tous les gouvernements, la démocratie est à bien des titres exemplaire. Beaucoup d'Etats l'ont adoptée, mais elle demeure ambiguë. La démocratie est un mode d'organisation gouvernementale qui suppose la liberté politique, c'est-à-dire la faculté laissée à tous les groupements politiques de concourir pour l'exercice du pouvoir, mais également...

    Pecqueux

    samedi 03 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La loi du 20 août 2008 est venue opérer un looping risqué mais nécessaire dans le domaine de la représentativité des syndicats. Ainsi dans une optique de rénovation de la démocratie sociale, à chaque niveau d'appréciation, chaque syndicat doit apporter la preuve de sa représentativité. C'est dans cette optique que l'article L.2121-1 du code de...

    messika

    dimanche 04 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le droit constitutionnel (DC) n'était pas considéré comme un créateur de normes juridiques obligatoires. Le DC était envisagé comme la branche de la science politique (du 19ème au mi-20ème siècle). Le DC était l'étude des institutions du comportement politique. Plus proche de la sociologie politique que du droit. Les choses ont changé à partir...

    meghan

    dimanche 04 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le droit constitutionnel se fonde sur deux piliers principaux : l'Etat et la Constitution. La notion d'Etat est au coeur du droit moderne. Il faut distinguer le droit interne, valable dans un état donné, et le droit international. Cette distinction est doublée par la distinction classique entre droit public et droit privé, ce qui entraîne...

    Pecqueux

    dimanche 04 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les sociétés humaines sont complexes, y compris celles que l'on qualifie de primitives : elles sont structurées de telle façon qu'on ne peut les réduire à la somme des individus qui les composent. Il existe des règles qui fixent de manière plus ou moins contraignante les rôles des uns et des autres : - Le droit privé, qui régit les rapports...

    Pecqueux

    lundi 05 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • C'était l'un des objectifs du Général de Gaulle qui souhaitait mettre fin à la déliquescence des institutions. Sous la IVe République, l'exécutif était soumis aux parlementaires. Le gouvernement était en proie au multipartisme. C'est la primauté du pouvoir exécutif qui a été recherchée, tant dans le texte constitutionnel que dans la pratique....

    Fabre

    lundi 05 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Tous les litiges ne relèvent pas forcément d'un procès, on parle de mode alternatif de règlement des conflits. Jadis on parlait de justice privée et la forme la plus primitive de justice privée est l'exécution par la partie lésée de ce qu'il estime être son droit. Mais ce droit du plus fort n'est envisageable que si la victime est respectueuse...

    Anissa

    mardi 06 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « Une constitution c'est un esprit, des institutions et une pratique », de Gaulle. En règle générale, la quasi-totalité des Constitutions des États modernes à l'exception de la Grande-Bretagne prend la forme d'un document écrit, en effet la Constitution regroupée en un ensemble de textes juridiques définit les différentes institutions composant...

    coco

    jeudi 08 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'article à commenter est l'article 16 de la Constitution du 4 octobre 1958, qui définit les institutions de la 5e République. L'article se situe au titre premier de la Constitution nommé « de la souveraineté » qui met en exergue l'importance de cet article puisque rattaché à l'autorité suprême de commander appartenant à la nation. Il est...

    JOY

    jeudi 08 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le terme « bloc de constitutionnalité » est issu du doyen Favoreu qui définit celui-ci comme un ensemble de normes au sommet de la hiérarchie des normes. Ce Bloc désigne l'ensemble des normes à valeur constitutionnelle, à partir duquel le Conseil Constitutionnel devra confronter les textes qu'il étudie via une saisine. Le Conseil constitutionnel...

    DUMAS

    jeudi 08 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La distinction des pouvoirs a été après Aristote, pour l'essentiel théorisée par Locke et Montesquieu au 17ème siècle en Angleterre et en France. On retient en France le plus souvent la classification de Montesquieu définie dans L'Esprit des Lois. Le but de cette théorie est clairement de limiter l'arbitraire et la tyrannie, en effet pour qu'il...

    kilian

    lundi 12 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « Le principe de tout gouvernement doit être qu'une loi du Parlement contraire à la Constitution est nulle. » Citation de 1803 dans l'arrêt Marbury vs Madison rendu par la Cour Suprême des Etats-Unis. En effet toute loi doit respecter la hiérarchie des normes et une loi ne peut ainsi déroger à la constitution. Même si la loi ordinaire est un...

    kilian

    lundi 12 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le droit public est caractérisé par l'inégalité car il concerne la relation entre gouvernant et gouverné et organise cette relation en mettant en place un tiers qu'est le souverain qui possède le pouvoir du dernier mot. Le droit privé est caractérisé par un rapport d'échange de consentement, de volonté où l'on présuppose que celui qui échange...

    Madison

    lundi 12 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans le système américain, le contrôle de constitutionnalité des lois est diffus: le juge de droit commun est juge constitutionnel. La Cour suprême n'ayant pas de rôle spécifique en la matière en dehors de son rôle en tant que Cour suprême, elle est aussi Cour suprême en matière constitutionnelle. Si ce système s'appliquait en France,...

    Guillaume

    lundi 12 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'Etat est le cadre géographique au sein duquel coexistent et s'affrontent le pouvoir et la liberté. Il repose sur deux notions fondamentales : la souveraineté et la représentation. La souveraineté est le principe d'application d'une autorité politique exclusive sur une population rassemblée dans un territoire donné. En France celle-ci est...

    BENTAHAR

    mardi 13 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans juridictionnelles, il y a juridiction ce sont les cours et tribunaux dans toutes leurs diversités, la cour d'assises juge les crimes en général, il y a aussi des cours d'assise spécialisé (mineur, terrorisme). Ces juridictions jouent le rôle de dire le droit applique à une affaire donnée les règles données. On étudie ici les cours et...

    Robert

    mercredi 14 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'inaliénabilité concerne les dépendances du DP depuis l'Edit de moulin de 1566 lles dépendances du DP sont inaliénables. Valeur législative : CC, 1994, loi relative à la CDR sur le DP cette inaliénabilité concerne tant les immeubles que les meubles L2112-1 CG3P Ne font pas partie du dP mobilier: tout ce qui relève de la ppté intellectuelle,...

    Délia

    mercredi 14 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « Il faut que par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir » écrivit Montesquieu dans De l'esprit des lois en 1758. C'est en effet Montesquieu, qui, tout comme Locke auparavant dans son Traité sur le gouvernement en 1690, imagina la séparation des pouvoirs. Une organisation du système politique dans laquelle les fonctions...

    Faustine

    vendredi 16 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « C'est parce que je suis le petit fils de Malesherbes que j'ai écrit ces choses » Cette justification d'Alexis de Tocqueville explique la valeur existentielle de ses ouvrages (pour n'en citer que deux) tels que « de la démocratie en Amérique » une étude sociologique du système politique en Amérique paru en 1835 et « Souvenirs » où il fait une...

    Yanna

    vendredi 16 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Etat crée des règles mais est aussi sujet de droit. Etat = personne morale, obéit aux règles qu'il crée. Depuis époque contemporaine : élaborée démocratiquement. La constitution évolue, c'est ce qui la fait durer : -prévu par elle : les révisions, -par la pratique : pas appliquée de façon prévue par ceux qui sont chargés de l'appliquer. On...

    alice

    lundi 19 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Toute la justice n'est pas aux mains de l'état, exemple de l'arbitrage et de certains tribunaux administratifs qui émettent leurs propres jugements et sanctions. cf. Montesquieu en réaction à l'ancien régime où le Parlement cumulait les pouvoirs législatifs et judiciaires. Séparation cf. Art 16 DDHC. A valeur constitutionnelle. Le pouvoir...

    alice

    lundi 19 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « La n'est pas la volonté du peuple qui détermine celle des représentants, c'est au contraire le peuple qui fait sienne par avance les volontés que ces représentants viendront à exploiter » Carré de Malberg. La démocratie vient du grec démos et kratos. La démocratie représentative c'est le gouvernement par le peuple représenté par ses élus, le...

    agnes

    lundi 19 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les articles 67 et 68 sont tirés de la loi fondamentale de la République fédérale d'Allemagne adoptée le 8 mai 1949. Cette loi fondamentale a été rédigée dans une Allemagne vaincue et divisée, placée sous le contrôle des Alliés. D'une part, selon les Alliés, la loi fondamentale devait empêcher la reconstitution d'un Etat centralisé fort, et donc...

    Diane

    jeudi 08 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'Etat ne constitue jamais sa propre fin, contrairement à ce qu'ont soutenu certaines doctrines (notamment fascistes). L'Etat peut se définir comme une personne morale de droit public qui exerce son autorité sur une population identifiable sur un territoire donné. C'est une donnée juridique d'organisation de l'exercice du pouvoir dont la...

    Françoise

    lundi 12 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les deux textes que nous étudions sont : le discours prononcé à Verdun-sur-le-Doubs, le 27 janvier 1978, par M. Valéry Giscard d'Estaing, dit ''discours du bon choix'', et la déclaration télévisée du 17 mars 1986, de M. François Mitterrand. Les deux sont axés sur le thème des élections législatives, mais avec une différence majeure, l'un a été...

    Nadia

    lundi 12 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le 2 décembre 1851, Louis Napoléon Bonaparte, afin de laver son coup d'État entaché d'inconstitutionnalité, affirmait « Je n'étais sorti de la légalité que pour entrer dans le droit, plus de sept millions de suffrages viennent de m'absoudre ». Sous la Vème République, le « scénario » est similaire. Quand en 1962, Charles de Gaulle président de...

    Sophie

    vendredi 16 novembre 2012

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)