La IIIe République : un régime instable, mais durable

La IIIe République : un régime instable, mais durable

Résumé du document

La IIIe République s'installe à la suite de la défaite militaire de Napoléon II en 1870 à Sedan lors du conflit contre la Prusse. Elle devient le régime le plus long de l'histoire constitutionnelle française malgré tous les périls qu'ils l'ont traversé. La République est proclamée à la suite d'une assemblée élue le 8 juillet 1871. Cette Assemblée nationale est divisée entre monarchistes et républicains. Les monarchistes souhaitent le rétablissement d'une royauté, tandis que les républicains souhaitent le maintien d'un régime républicain. La IIIe République devient réellement effective en 1875 par les trois lois constitutionnelles de 1875. Paradoxalement, c'est une assemblée constituante à majorité monarchiste qui a écrit ces trois lois. Durant ce temps, les républicains et les orléanistes qui se sont alliés ont formé un gouvernement provisoire et Adolphe Thiers se retrouve à la tête de l'État. Il est contraint à la démission le 23 mai 1873 : il est remplacé par le Maréchal Mac Mahon qui est un monarchiste souhaitant le rétablissement de la monarchie tout comme la majorité de l'Assemblée nationale qui est divisée entre les légitimistes (Comte de Chambord) et les orléanistes (Comte de Paris), qui sont des monarchistes. L'amendement Wallon a établi la République en France en transformant le septennat personnel du général Mac Mahon en septennat impersonnel c'est-à-dire qu'on a détaché la fonction du nom de son titulaire. Cet amendement a été confirmé par une révision des lois constitutionnelles de 1875.

Sommaire

I. L'instabilité de la IIIe République est due à plusieurs facteurs A. Les causes juridiques B. Les causes politiques II. La durabilité de la IIIe République A. La République composante de la durabilité de la IIIe République B. La IIIe République en pratique

Informations sur la dissertation

Ines
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 10/10/2013
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 10/10/2013
  • Consulté : 7 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] On peut dire que la République s'enracine. La France est en guerre à partir du 3septembre 1939, mais ce n'est véritablement que le 10 mai 1940 que débute l'offensive de l'Allemagne. Dés le 10 juin, il apparaît sans aucun doute que la France est défaite .Le 22 juin l'armistice est signé ,Pétain succède à Reynaud .C'est la fin de la IIIeme Republique. Juridiquement la fin de cette République est le jour ou par référendum à été voté qu'une assemblée constituante soit créée. [...]


[...] Haudrechy , Droit Constitutionnel et Institutions Politiques, Ellipses P. Foillard , Droit Constitutionnel et Institutions Politiques, Paradigme Documents d'études : droit constitutionnel et institutions politiques, la documentation française, édition 1992 1.05 JM. [...]


[...] L'instabilité de la IIIe République est due à plusieurs facteurs Les causes juridiques Premièrement, le Président de la République n'est pas protégé des éventuelles attaques du Parlement . En effet, on peut constater qu'il y avait une mauvaise organisation de la responsabilité politique du gouvernement qui est dû au fait que rien n'ai été codifié. De plus les Chambres peuvent contraindre le Président de la République à démissionner . Jules Grévy, à l'époque Président de la République décide de lui même d'abandonner son droit de dissolution en 1877.A la base deux conceptions se disputait la configuration du droit de dissolution, d'un coté il y vais la Commission des Trentes qui souhaitait que ce droit ne soit qu'accorder à Mac Mahon et que le Sénat ne puisse intervenir das cette décision tandis que de l'autre côté Henri Wallon qui subordonne à un avis conforme au Sénat cet exercice du doit de dissolution et qu'il soit accorder à n'importe quelle personne qui à le mandat de président . [...]


[...] La IIIe République en pratique Le 30 janvier 1879 Jules Grévy est élu Président de la République. C'est un républicain et l'assemblée est républicaine. Le drapeau tricolore est crée, une fête nationale également établit le 14 juillet 1790.Ce sont des symbole de la République . Une hymne est crée La Marseillaise .Tout cela a permis une certaine cohésion du peuple bien qu'il y ai eu des crise populaire ou bien institutionnelles. Pendant se temps la droite n'est plus très structurée tandis que la gauche devient de plus en plus présente Gambetta du parti de l'Union Républicaine et Ferry du parti de la Gauche Républicaine forment le centre gauche. [...]


[...] Il est nommé pour 7 ans . Il est rééligible . La base de la République est que les gouvernants sont désignés par l'élection du peuple, ou d'une partie de celui-ci cela est donc respecté. Cet amendement est adopté à une voix de majorité le 30 janvier 1875. D'autres institution sont régies tels que la chambre des députés qui est élue pour 4 ans au suffrage universel masculin et au scrutin uninominal départemental à 2 tours. Elle entre en fonction le 8 mars 1876. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok