Pimido

L'hypertrophie du domaine public

L'hypertrophie du domaine public
  • Résumé
  • Informations

Résumé

I- Une hypertrophie dénoncée prise en compte tardivement par le législateur et la Jurisprudence. A- Une hypertrophie inhérente aux difficultés de délimitation du domaine public. B- La contestation doctrinale de l'hypertrophie du domaine public et les réactions tardives du législateur et de la Jurisprudence. II- L'hétérogénéité du régime de la domanialité publique comme nuance à la réaction ambitieuse du CGPPP A- La relativité de la distinction domaine public et domaine privé et l'éclatement des régimes de domanialité publique. B- L'apport inachevé du CGPPP quant à la réduction du périmètre de la domanialité publique.

En s'interrogeant sur la question d' "un État sans domaine?'' dans sa tribune paru à l'AJDA du 26 mai 2003, Phillipe Yolka analyse des conséquences à long terme de la politique de cessions des biens publics du domaine public vers le domaine privé. Au début des années 2000, cette politique répond à un impératif de valorisation économique et de gestion assouplie des biens publics. Cet impératif s'est imposé suite au constat de la rigidité des règles de la domanialité publique appliquées à certains biens. Au départ le domaine public recouvrait les biens de l'Etat et des Collectivités territoriales soumis à un régime plus strict que les autres biens pour préserver leur utilité. L'absence de définition précise du domaine public a conduit au fil du temps à étendre considérablement le champ de cette domanialité publique et donc l'application de règles plus rigides pour certains biens. Le terme d'hypertrophie apparaît dans les années 20 dans la thèse de Jean Waline relative aux mutations domaniales et est dénoncée constamment depuis par la doctrine. Ces dénonciations visaient à dénoncer la surabondance de biens incorporés au domaine public et donc soumis à un régime plus contraignant parfois même incompatible avec leur affectation. Dans une optique de réduction du champ de cette domanialité publique le CGPPP est venu poser une définition précise du domaine public, l'article L2111-1 dispose ainsi : « Sous réserve de dispositions législatives spéciales, le domaine public d'une personne publique mentionnée à l'article L1 est constituée des biens lui appartenant qui sont soit affectés à l'usage direct du public, soit affectés à un service public pourvu qu'en ce cas ils fassent l'objet d'un aménagement indispensable à l'exécution des missions de ce service public ». L'intérêt est de mettre en lumière la conception évolutive du domaine public en fonction des impératifs économiques et juridiques de clarté du droit qui ont conduit la doctrine, la Jurisprudence et le législateur à évoluer jusqu'à l'adoption du CGPPP, auquel il manque encore la partie règlementaire. Ainsi il convient de s'interroger sur les causes de cette hypertrophie du domaine public ainsi que sur les influences ayant conduit aux différentes réactions du juge et du législateur jusqu'à l'adoption du CGPPP. Le constat et l'analyse des causes de l'étendue excessive du domaine public ainsi que les réactions que cela à suscité conduit à envisager tout d'abord une hypertrophie dénoncée et prise en compte tardivement par le législateur et la Jurisprudence (I). Les incertitudes sur la définition de la domanialité publique et les impératifs accrus de valorisation économique des biens publics conduisent à évoquer l'hétérogénéité du régime de la domanialité publique comme nuance à la réaction du CGPPP face à l'hypertrophie du domaine public. (II)

Les plus consultés

  • Madame, monsieur, Je soussigné maître d'ouvrage autorise par le présent courrier la levée de la retenue garantie, qui concerne le chantier de ooo.., situé au oooo, relativement à la facture du montant de ooo euros , en date du oo....

    Djordje

    mercredi 01 juillet 2015

    Lettre type de 1 pages - Droit administratif

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Droit administratif - très complet - 2ème année 140 pages

    Emilie

    jeudi 12 juin 2008

    Cours de 153 pages - Droit administratif

    Commentaire.s (0) Partage.s (1)
  • Ccass, Dreyfus, 1895 : en matière fiscale l'administration ne peut pas recourir au contrat. CE, Société PRO 2C, 2012 : un contrat qui présente tous les critères du CA, mais qui ne relève pas du droit français ne pourra pas relever du JA. CE, les amis de la Terre, 1985 : en matière de...

    Thomas

    lundi 10 octobre 2016

    Fiche de 30 pages - Droit administratif

    Commentaire.s (0) Partage.s (3)
  • Littoral et rivages lacustres Décret 1979+ loi 1986 relative à aménagement , protection et mise en valeur du littoral modif par loi 2005 relative au develpt des terr ruraux Objectifs Art L146-6 code envrt: pol d'IG afférente ua littoral implique coordination des actions de l'E et ds coll locales ou de leurs grpts: - mise en oeuvre d'un effort...

    adele

    mercredi 26 mars 2014

    Cours de 4 pages - Droit administratif

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • En cas de faute lourde, il y a une protection de l'administration, une difficulté de preuves pour la victime et un recours désuet à cette faute par l'administration. Elle s'oppose à la faute simple. C'est une faute qui suppose une certaine gravité, il faut le prouver, elle peut résulter d'une action ou d'une inaction. Il y a responsabilité...

    Nelly

    mercredi 15 mai 2019

    Dissertation de 1 pages - Droit administratif

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il est difficile de donner une définition claire de la science administrative. C'est une science vivante qui se métamorphose au fil du temps. La place de la science administrative dans les sciences sociales ? La science administrative est dans les années 1960 apparue comme étant une science "carrefour" qui mêlait d'autres sciences, en faisant la...

    Maria

    dimanche 05 mai 2019

    Cours de 21 pages - Droit administratif

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • C'est un peu comme du droit civil, le droit administratif est tout au aussi présent que le droit civil dans la vie de tous les jours : plage, inscription à la faculté (usage d'un service public administratif)... On oppose souvent le droit privé et le droit public. Tout ça n'a que peu de sens, ça ne correspond pas à la vraie vie. Un publiciste...

    Lisa

    samedi 20 avril 2019

    Cours de 81 pages - Droit administratif

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Certaines règles juridiques issues de traités internationaux s'appliquent dans notre droit. Un traité international se conclut comme un accord entre des états souverains en vue de produire des effets de droits dans leur relation mutuelle. La Constitution de 1958 fixe les conditions pour que les traités soient applicables en France. La...

    Anna

    dimanche 14 avril 2019

    Cours de 3 pages - Droit administratif

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok