CE, 10 mai 1974, Denoyez et Chorques

CE, 10 mai 1974, Denoyez et Chorques

Résumé du document

Un bac relie, à l'époque des faits litigieux, l'Ile de Ré au continent. Le conseil général de Charente-Maritime fixe trois tarifs différents pour l'utilisation de ce bac : l'un, très réduit, applicable aux habitants de l'Île de Ré, un second, moins réduit, réservé aux habitants du département de Charente-Maritime, un troisième, supérieur, pour tous les autres usagers. MM. Denoyez et Chorques, qui ont une résidence de vacances sur l'Île de Ré, sollicitent le bénéfice du premier tarif ou, à défaut, du second. Le préfet refuse d'accéder à leur demande et le tribunal administratif de Poitiers confirme la légalité de ce refus. Saisi en appel, le Conseil d'État décide que l'institution de trois tarifs différents est illégale, les habitants de la Charente-Maritime ne se distinguant pas, au point de vue de l'utilisation de ce bac, des autres habitants du continent. Cet arrêt est essentiel car il pose dans toute son ampleur la question des conditions d'application du principe d'égalité entre usagers du service public.

Informations sur le commentaire de texte

Emilie
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 18/06/2008
  • Langue : français
  • Consulté : 10 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] En revanche, l'existence de situations différentes, si elle autorise un traitement différencié, ne fait jamais obligation au service public d'instituer de telles différenciations (28 mars 1997, Société Baxter et autres). L'existence d'un intérêt général en rapport avec les conditions d'exploitation du service ou de l'ouvrage L'identité de situation n'exclut pas la discrimination lorsque l'intérêt général commande cette discrimination. Ce sera souvent le cas en matière économique: discrimination dans un but d'intérêt général (29 juin 1951, Syndicat de la raffinerie de soufre française ; CC, n 87-232 OC du 7 janvier 1988) ou de redistribution des revenus (29 décembre 1997, Commune de Gennevilliers et Commune de Nanterre, deux arrêts : modulations tarifaires en fonction des revenus des familles). [...]


[...] CE mai 1974, Denoyez et Chorques Un bac relie, à l'époque des faits litigieux, l'Ile de Ré au continent. Le conseil général de Charente-Maritime fixe trois tarifs différents pour l'utilisation de ce bac : l'un, très réduit, applicable aux habitants de l'Île de Ré, un second, moins réduit, réservé aux habitants du département de Charente-Maritime, un troisième, supérieur, pour tous les autres usagers. MM. Denoyez et Chorques, qui ont une résidence de vacances sur l'Île de Ré, sollicitent le bénéfice du premier tarif ou, à défaut, du second. [...]


[...] Les actes administratifs d'exécution de la loi ne pourront, en ce cas, que reprendre les discriminations découlant de la loi. À condition qu'ils en soient la « conséquence nécessaire » (1er février 1985, Union départementale des consommateurs de Paris). L'existence de différences appréciables entre les usagers L'égalité entre usagers ne s'impose que si ces usagers sont dans une situation identique au regard du service. Il n'y a pas d'illégalité à traiter différemment des situations dissemblables. Sur ce point, l'arrêt Denoyez et Chorques est dans le droit fil d'une jurisprudence classique (20 novembre 1964, Ville de Nanterre). [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok