Réseaux sociaux numériques et marché du travail

Réseaux sociaux numériques et marché du travail

Résumé du document

Les réseaux sociaux numériques : référence systématique à Milgram Distinction entre: - plateformes de sociabilité personnelle: Facebook, Myspace - plateformes professionnelles de mise en relation: LinkedIn, Viadeo, Xing (OpenBC), 6nergies - plateformes de cooptation : Jobmeeters, Cooptin

Sommaire

I. réseaux sociaux et marché du travail II. Mobilisation des TIC III. Plateformes professionnelles de mise en relation IV. Plateformes de cooptation V. Qu'attendre des réseaux sociaux numériques ?

Informations sur la dissertation

Vincent
  • Nombre de pages : 10 pages
  • Publié le : 29/05/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 09/01/2015
  • Consulté : 5 fois
  • Format : .ppt

Extraits

[...] Réseaux sociaux numériques et marché du travail Réseaux sociaux et recherche d'emploi: Distinction méthodes formelles et informelles Recrutements passifs : Emploi pourvu via le réseau social Rôle du « marché interne étendu » Efficacité des réseaux sociaux au niveau Des coûts De la qualité de l'appariement De l'allocation des emplois au niveau global Réseaux sociaux et marché du travail Mobilisation des TIC Les réseaux sociaux numériques : référence systématique à Milgram Distinction entre plateformes de sociabilité personnelle: Facebook, Myspace plateformes professionnelles de mise en relation: LinkedIn, Viadeo, Xing (OpenBC), 6nergies plateformes de cooptation : Jobmeeters, Cooptin Plateformes professionnelles de mise en relation Inscription gratuite Consultation de base ouverte Evaluation sociale Visualisation des chaînes de relations (niveau Plateformes professionnelles de mise en relation Modèle économique fondé sur la différenciation verticale - Paiement en fonction de l'intensité des usages - Pas de différence entre recruteur ou candidat Plateformes de cooptation Incitation à la diffusion des informations Monétisation du réseau social (primes) Seuls les recruteurs payent Pas d'accès libre Pas de gestion de réputation en ligne Modèle économique fondé sur la différenciation horizontale Qu'attendre des réseaux sociaux numériques ? Une alternative aux Cvthèques et/ou aux job boards spécialisés ? [...]


[...] Une information socialement évaluée et filtrée ?  Problème de la transparence de l'information Prédominance d'une logique d'intérêt ? Comparaison avec les Cvthèques plateformes de mise en relation professionnelle - moins coûteuses pour les recruteurs - mise à jour améliorée (réputation en ligne) - démographie spécifique - évaluation sociale de l'information plateformes de cooptation - mode de facturation identique - accès aux candidats passifs (en emploi) - évaluation sociale de l'information Transparence des informations  Plateformes de réseautage - Existence de biais dans les informations sociales (témoignages et nombre de contacts) - Risque accru dans le cas d'une stratégie d'accumulation quantitative de contacts  Plateformes de cooptation - Moins de biais car informations non partagées Vision utilitariste des RSN Portefeuille de contacts  Contact social en tant que support d'une action économique  Rationalité des comportements  logique du don/contre-don Les RSN sont-ils seulement des outils de gestion de carnets d'adresses efficaces ? [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok